Mardi, 13 avril 2010

MANIFESTATION DEVANT LES BUREAUX DE LA MINISTRE JAMES

Une importante manifestation a eu lieu ce lundi 12 avril devant les bureaux de la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, Yolande James, suite à la publication d’une note de service annonçant que les cours de français écrit du temps complet allaient prendre fin le 16 avril prochain.

 
Organisée par le Syndicat des professeurs de l’État du Québec, cette manifestation avait pour but non seulement de dénoncer la fin du programme, mais d'annoncer également la coupure de 30 postes d’enseignants. Cette annonce faisait suite à une importante coupure budgétaire de 5 M$ au budget du MICC, le forçant ainsi à ne pas reconduire près d’une trentaine de classes en temps complet. Il faut rappeler ici que ces cours sont offerts aux immigrants, afin de leur donner une base de français écrit et de faciliter leur intégration dans la société québécoise.

Les nouveaux arrivants n’auront désormais d’autres choix que de se tourner vers l’une des 30 classes offertes par la Commission scolaire de Montréal. Les cours de français écrit en temps complet assuraient en quelque sorte une intégration plus rapide des nouveaux arrivants à la vie économique québécoise. N’offrir ce cours qu’en temps partiel constitue un obstacle supplémentaire à leur objectif d’intégration. Plusieurs centaines de personnes participaient à la manifestation, devant le 360 McGill, afin de tenter de convaincre la ministre James de revenir sur sa décision.
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok