Vendredi, 1 mai 2015

DISPARITION DE LA CLASSE MOYENNE…

Budget fédéral 2015-16 serait-ce la disparition de la classe moyenne… Les jeux sont faits… Rien ne va plus!

 

Depuis la tombée du dernier budget, j’ai l’impression de me retrouver au beau milieu d’une partie de poker digne de Spanish Train. Nos dirigeants s’amusent à jouer avec leurs contribuables… Quand nous regardons le gouvernement Harper prendre les idées des 2 autres partis pour faire deux bons coups 6 mois avant les élections, c’est un coup de grand stratège…


Sont-ils encore à faire des paris avec les contribuables canadiens? En terrorisant nos personnes âgées par l’incertitude, la promesse de les protéger et même de donner 6 mois aux aidants naturels afin d’être près deux… Et après, que se passera-t-il? 

Le Canada est un pays pacifique. Quand je vois notre argent qui sert à faire la promotion du nouveau budget au coût de 13,5 M$, pour promouvoir un surplus de 1,4 G$, le Canada joue au poker avec ses contribuables. En fait ce surplus, prévoit les prochaines élections et la prochaine guerre aux côtés des Américains… Dans les points saillants du budget, les montants consacrés à la défense 12 milliards 512,5 millions… 



Nous retournons au front mettre encore plus de contribuables sur la ligne de tir, des milliards dans l’armée, la GRC, la sécurité nationale... Sans vouloir paraître trop idéaliste, il me semble que si nous investissions une grande partie de ces budgets dans une paix et une économie durables, les choses changeraient peut-être, car pour l’instant, le constat c’est que depuis des lunes il y a des guerres de pouvoir, d’ego, des duperies et de l’hommerie, et le monde est en pleine autodestruction.

Une chose est certaine, rien ne va plus! L’exploitation de nos ressources naturelles, voter des lois à bâillon, passer sur le territoire québécois sans payer de droit de passage, démolir nos villes par des trains explosifs, contaminer nos eaux, notre air, exploiter nos mines sans tenir de registre, je ne sais pas, mais je crois qu’il nous manque quelques bonnes cartes pour avoir une chance de remporter la mise sur la prochaine main.

Et qui paye la facture? Le contribuable! Qui est le contribuable? La classe moyenne!



CHANGEONS LES CHOSES! SORTONS NOS CASSEROLES!!!

Qu’attendons-nous pour investir dans des solutions durables? Imaginez seulement la moitié du budget de la défense nationale dans les soins de nos personnes âgées, avec de vraies solutions à long terme, non pas seulement un coup d’éclat préélectoral, mais investir dans une relève sans perdre les mentors qui sont encore passionnés et qui assurent le transfert des connaissances et des acquis.

Investir dans des programmes scolaires internationaux et ce, dès le plus jeune âge. Enseigner les vrais enjeux de leur avenir tant économique, professionnel, social et personnel. Adapter le modèle d’enseignement selon les types d’intelligence, augmenter les outils d’apprentissage et ce, dans les 3 langues officielles, pour l’instant.



Il est temps de changer les règles du jeu si nous souhaitons comprendre les enjeux, et donner à la relève de demain l’opportunité de performer dans un monde multiculturel. Je ne crois pas que notre relève souhaite investir dans une autre guerre, perdre des milliers de soldats au combats, en plus d’hypothéquer son avenir et éliminer la classe moyenne, qui subventionne une grande parti de ce budget.

LES OPINIONS EXPRIMÉES SONT CELLES DE L’AUTEUR ET NE REFLÈTENT PAS NÉCESSAIREMENT CELLES DU PORTAIL DU GRAND MONTRÉAL LAMETROPOLE.COM

F.A.D. QUÉBEC

COACHING ISIS

LE DÉCLIN DE L’EMPIRE AMÉRICAIN…
Cet article est classé sous :Budget Classe moyenne Isabelle Sergerie
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok