Vendredi, 12 juillet 2013

ERIC SANTERRE : ARTISTE EN PLEIN ESSOR

APOLLO1.TV

Depuis son exposition au Loft le 4ème en mai 2012, la carrière du peintre Eric Santerre est en plein essor. Il a été nommé un des soixante maîtres de l’art contemporain par Art Tour International au mois de mai dernier.

 
Depuis son exposition au Loft le 4ème en mai 2012, la carrière du peintre Eric Santerre est en plein essor. Nommé un des soixante maîtres de l’art contemporain par Art Tour International au mois de mai dernier, l’exubérant artiste montréalais est de plus en plus recherché par les commissaires et collectionneurs, dont APOLLO L’AGENCE, qui lui a confié une mission spéciale : réaliser un portrait de Grace Kelly digne d’une princesse pour l’occasion de la visite du représentant de son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco le mois dernier…

Parrainée par APOLLO L’AGENCE, l’exposition d’Eric Santerre au Loft le 4ème a permis au peintre d’exposer à la foire d’art visuel « Red Dot Air Fair » à Miami, évènement parallèle au prestigieux rendez-vous du marché de l’art, Art Basel Miami Beach.  « La Red Dot Art Fair est une vitrine qui sert de catapulte aux carrières des artistes visuels en présentant les œuvres à plus de 25,000 personnes » nous explique Monsieur Santerre. Grâce à la renommée du Red Dot Art Fair et à son talent exceptionnel, Eric Santerre a été nommé cette année un des 60 artistes contemporains les plus importants du monde selon l’organisme Art Tour International, un honneur rarement accordé à un artiste d’ici. Le jour même de notre entrevue, l’artiste a reçu une invitation d’exposer à SoHo dans la galerie du NY Arts Magazine : un succès n’amène qu’à un autre!



LE CHOIX DES CRITIQUES

C’est Despina Tunberg, directrice et éditrice de Worldwide Art Books, qui a choisi d’inclure ce peintre autodidacte de Verdun dans son recueil International Contemporary Masters 2013, un impressionnant catalogue d’artistes visuels distribué dans les galeries et maisons d’édition partout au monde. Selon Viviana Puello et Cody La Vada, les commissaires de Top 60 Masters, « l’œuvre de Santerre est provocatrice et irrévérente; il a une capacité de reconfigurer les éléments familiers de la réalité à travers sa perspective tout à fait singulière. L’art d’Eric Santerre nous invite à se plonger dans un univers à la frontière même de la fantaisie et de la vérité matérielle. »

Son sens du détail et sa passion pour la peinture sont évidents lorsqu’on examine son portait de Grace Kelly : assise dans son jardin du Palais princier, chaque élément de sa robe et de ces bijoux représente un aspect de la vie de la star devenue princesse, minutieusement étudiée par Eric Santerre avant qu’il met pinceau sur toile.

Depuis le portrait de Grace Kelly, Eric Santerre n’a cessé de recevoir d’autres commandes et de penser à d’autres projets. Pour Mylène Paquette, qui traversera l’Atlantique à la rame cet été de Halifax jusqu’à Lorient, en France, l’artiste a conçu une collaboration unique dans son genre : « Mylène m’enverra par satellite un mot quotidien qui décrit son expérience, et à la fin je créerai une toile inspirée de l’ensemble des messages, soit d’une centaine de mots! » explique-t-il. Les collectionneurs d’Eric Santerre sont devenus trop nombreux pour qu’on les nomme tous ici, mais il suffit de dire qu’il signera l’image de couverture du prochain vinyle de la formation rock The Easton Ellises, et que le charcutier artisanal Ils Fument du Bon prévoit de nommer une de leurs saucisses en édition limitée « La Grosse Santerre » qui chacune sera enveloppée d’une œuvre originale de l’artiste. Et enfin, sans vouloir en dire trop, Eric Santerre revient dans une semaine sur de La Commune pour une commande hors du commun au Restaurant Le Communion : vous pourrez voir la création « Sang pour sang cochon », une peinture murale qui illustrera la gastronomie cette belle table du Vieux-Port dès le 19 juillet prochain.

Pour voir les dernières réalisations de l'artistes, consultez son site Web:
ericsanterre.com

Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok