Lundi, 8 décembre 2014

LES ÉTOFFES DE LA VIE DANS LE VILLAGE

Saul Rosales et Pierre Perreault

Les étoffes de la vie / Fabrics of life : une nouvelle installation lumineuse dans le Village, rue Sainte-Catherine (entre Berri et Cartier).

 
“Les étoffes de la vie” dans le Village
Les étoffes de la vie / Fabrics of life : une nouvelle installation lumineuse dans le Village, rue Sainte-Catherine (entre Berri et Cartier).
La Société de développement commercial (SDC) du Village, en collaboration avec l’Arrondissement Ville-Marie, est heureuse d’annoncer l’inauguration de l’installation Les étoffes de la vie / Fabrics of Life, composée de bornes lumineuses sur la rue Sainte-Catherine, entre la rue Berri et la rue Cartier. Du vendredi 28 novembre jusqu’au printemps 2015, le Village offre un réconfort visuel grâce à l’installation chaleureuse de la designer graphique montréalaise, Aleksandra Krakowiak.
Les étoffes de la vie / Fabrics of Life, en plein cœur du Village, permet à la rue Sainte-Catherine de briller de mille feux et de faire rayonner sa vitalité. En effet, 56 poteaux sont entourés de cylindres, de 8 pieds de hauteur, rétroéclairés ayant chacun des motifs différents choisis par Aleksandra Krakowiak. En plus de cet ornement de bornes lumineuses, la rue Sainte-Catherine affiche son esprit festif grâce aux lumières bleues et blanches à nouveau suspendues dans les arbres. 
La conception des bornes lumineuses a été réalisée par Impact Production, Mario Martin et Denis Brossard, alors que la jeune montréalaise Aleksandra Krakowiak, directrice artistique et cofondatrice du studio a&a, s’est occupée de l’habillage. Ainsi, à propos de cette œuvre, elle indique : «J’ai puisé mon inspiration de départ dans les menus objets, vêtements, étoffes qui habitent mon environnement immédiat. À mes yeux, ces imprimés représentent la quiétude et le confort comme un bouclier imaginaire contre la ville maussade. En les sortant de leur contexte, j’imagine ces motifs offrir une corne d’abondance d’histoires et de couleurs aux passants, dans un contexte hivernal. Un clin d’œil au nid douillet, que tous se pressent de retrouver.» Faisant écho à AIRES LIBRES, la « piétonisation culturelle » qui met  de l’avant l’art public au sein du Village durant l’été, avec notamment les fameuses Boules Roses mais aussi les sculptures et panneaux photographiques, ce nouveau concept d’installation artistique temporaire vient ajouter une chaleur lumineuse auprès des habitants et des passants du Village durant la saison froide.
À PROPOS DE LA SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL (SDC) DU VILLAGE
La Société de Développement Commercial (SDC) du Village a pour mission le développement commercial et économique du secteur connu sous l’appellation de « Village » et plus spécifiquement les rues Sainte-Catherine Est (entre Berri et Cartier, excluant le Parc Émilie-Gamelin) et la rue Amherst (entre René-Lévesque et Robin). Pour remplir sa mission, la SDC du Village peut notamment encourager et soutenir les initiatives locales, servir et représenter ses membres, organiser ou favoriser la tenue d’événements promotionnels, encourager l’investissement ou prendre tout autre moyen qu’elle jugera à propos. La SDC du Village recherche le consensus avec son milieu et établit des liens avec les forces vives du territoire.
unmondeunvillage.com
www.studioaeta.com
impactproduction.ca
https://www.dropbox.com/sh/7l314o6soqth9by/AAD7GegkxDocM2JQJ1nONnzta?dl=0
La Société de développement commercial (SDC) du Village, en collaboration avec l’Arrondissement Ville-Marie, est heureuse d’annoncer l’inauguration de l’installation Les étoffes de la vie / Fabrics of Life, composée de bornes lumineuses sur la rue Sainte-Catherine, entre la rue Berri et la rue Cartier. Du vendredi 28 novembre jusqu’au printemps 2015, le Village offre un réconfort visuel grâce à l’installation chaleureuse de la designer graphique montréalaise, Aleksandra Krakowiak.
Les étoffes de la vie / Fabrics of Life, en plein cœur du Village, permet à la rue Sainte-Catherine de briller de mille feux et de faire rayonner sa vitalité. En effet, 56 poteaux sont entourés de cylindres, de 8 pieds de hauteur, rétroéclairés ayant chacun des motifs différents choisis par Aleksandra Krakowiak. En plus de cet ornement de bornes lumineuses, la rue Sainte-Catherine affiche son esprit festif grâce aux lumières bleues et blanches à nouveau suspendues dans les arbres. 
crédit photo Saul Rosales
La conception des bornes lumineuses a été réalisée par Impact Production, Mario Martin et Denis Brossard, alors que la jeune montréalaise Aleksandra Krakowiak, directrice artistique et cofondatrice du studio a&a, s’est occupée de l’habillage. Ainsi, à propos de cette œuvre, elle indique : «J’ai puisé mon inspiration de départ dans les menus objets, vêtements, étoffes qui habitent mon environnement immédiat. À mes yeux, ces imprimés représentent la quiétude et le confort comme un bouclier imaginaire contre la ville maussade. En les sortant de leur contexte, j’imagine ces motifs offrir une corne d’abondance d’histoires et de couleurs aux passants, dans un contexte hivernal. Un clin d’œil au nid douillet, que tous se pressent de retrouver.» Faisant écho à AIRES LIBRES, la « piétonisation culturelle » qui met  de l’avant l’art public au sein du Village durant l’été, avec notamment les fameuses Boules Roses mais aussi les sculptures et panneaux photographiques, ce nouveau concept d’installation artistique temporaire vient ajouter une chaleur lumineuse auprès des habitants et des passants du Village durant la saison froide.
crédit photo Pierre Perreault
À PROPOS DE LA SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL (SDC) DU VILLAGE
La Société de Développement Commercial (SDC) du Village a pour mission le développement commercial et économique du secteur connu sous l’appellation de « Village » et plus spécifiquement les rues Sainte-Catherine Est (entre Berri et Cartier, excluant le Parc Émilie-Gamelin) et la rue Amherst (entre René-Lévesque et Robin). Pour remplir sa mission, la SDC du Village peut notamment encourager et soutenir les initiatives locales, servir et représenter ses membres, organiser ou favoriser la tenue d’événements promotionnels, encourager l’investissement ou prendre tout autre moyen qu’elle jugera à propos. La SDC du Village recherche le consensus avec son milieu et établit des liens avec les forces vives du territoire.
crédit photo:Pierre Perreault
Cet article est classé sous :Village Noël SDC
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok