Jeudi, 28 mars 2013

TOURNÉE MIXO-GASTRONOMIQUE AU QUAI #4

C'est à travers un accord mets et cocktails, sous le thème de la "cabane à sucre", que la Tournée mixo-gastronomique a présenté sa 2e édition, rue Masson.

 

 

18h30, le Quai #4 sur Masson est bondé. Et pour cause, c’est ici que se tient la 2e édition de la Tournée Mixo-Gastronomique dont on parle tant ces jours-ci. Le concept est audacieux: une fois par mois, un restaurant accueille un mixologue réputé. De cette association découle un menu de trois services, proposant un accord mets et cocktails. Si les cocktails doivent respecter l’esprit du restaurant, ils se doivent avant tout d’être complexes et audacieux.

L’ère n’est plus au « vodka & jus d’orange » depuis longtemps. Mais même si on note un engouement pour les combinaisons originales, les occasions de goûter à des cocktails qui sortent vraiment de l’ordinaire se font plutôt rares. Du basilic ou des tranches de concombre dans un cocktail, c’est bien mignon, mais ce n’est plus impressionnant. On a soif de quelque chose de plus poussé.

Aujourd’hui, c’est Lawrence Picard, mixologue de renom et fondateur de Nectar Design de Bar et Mixologie qui règne au bar du Quai #4. On remarque vite un mixologue à son jeu avec les ingrédients. Des gestes amples, un regard intense fixé sur sa création et un souci du détail qui fait toute la différence. Lawrence s’amuse.

Je regarde le menu. Entre érable et touches fumées, on nous propose une soirée dans l’esprit du temps des sucres. Ça promet.

L’entrée de magret de canard arrive. Servie façon carpaccio, la viande est tendre et présente un bon côté fumé avec une pointe poivrée. La « P’tite bette » au look de dessert l’accompagne. J’écarquille les yeux en voyant son ingrédient principal: le jus de betterave. Moi qui voulais être bousculée, je suis servie.  À mon grand soulagement, pas de goût fort du jus de betterave, mais plutôt un bon goût fumé du bourbon Jim Beam. Avec une touche sucrée du sirop d’érable, un côté « sapin » apporté par le gui, et une petite crème fraîche pour compléter le tout, c’est un mélange complexe, mais constant en bouche.

En plat principal, on nous sert un ragoût de pattes de cochon aux cristaux de sucre d’érable. Parfaitement salé, ce mélange de boulettes, de saucisse, de viande effilochée et de petits champignons est vraiment savoureux. La portion me paraît insurmontable, mais comme la gourmandise commence quand on n'a plus faim, j’en finis jusqu’à la dernière bouchée. « À mon beau Buck » est un choix judicieux pour compléter le plat. Fait à base de tequila Hornitos 100% agave, c’est un mélange frais, au nez franc de pamplemousse, un petit côté boisé de la bière d’épinette, avec une belle présence de citron qui vient couper dans le côté gras du ragoût.

Pour terminer l’expérience en beauté, on clos le service avec une tartelette aux noix et sirop d’érable, accompagnée du « Cocktail décadent ». Le Courvoisier VS, le nouveau Courvoisier rosé, aromatisé au vin rouge et le Red Stag à la cerise offrent un résultat très fruité, avec une acidité qui complète bien le côté sucré de la tartelette.

Après son passage au restaurant le Chasseur, la 2e édition de la tournée Mixo–Gastronomique au Quai #4 a été un franc succès. Le prochain restaurant participant sera annoncé dans quelques jours. D’ici là, vous pouvez consulter le site de la tournée pour plus de détails: www.tourneemg.com

Source: LaMétropole.com

VOYAGE AU PÉROU

TOURNÉE MIXO-GASTRONOMIQUE 2013 

PAGE FACEBOOK 

Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok