Lundi, 5 avril 2010

30 ÉGLISES À VENDRE À MONTRÉAL

Seulement 100 personnes viennent assister à la messe dominicale, sur mille places. Où? En l’église Notre-Dame du Perpétuel Secours, dans la vieille ville, pourtant!

 

Les églises se vident à Montréal. Conséquence : elles sont déficitaires presque partout! Dans près de la moitié des 222 paroisses, le diocèse montréalais, qui n’a plus les moyens de les entretenir, a décidé de vendre les églises les moins fréquentées pour pouvoir entretenir les autres. Et pas une poignée d’églises! 2 églises sur 3 seront à vendre dans les dix prochaines années. Cela commence aujourd’hui. Une trentaine d’églises catholiques sont dorénavant sur le marché, soit dix fois plus qu’il y a seulement deux ans.

Pourtant, elles ne parviennent pas toujours à trouver preneur rapidement. Une église est à vendre, en moyenne, pendant près d’un an. Le prix demandé, si cela vous intéresse? De 300 000 $ à environ 1 M$. Des églises connues ont même été vendues dans ces conditions depuis quelques mois. Quelques exemples : Saint-Jean-de-la-Croix, Saint-Louis-de-France, Sainte-Madeleine-Sophie-Barat, Saint-François-Solano, Saint-Mathias, Christophe-Colomb, etc. D’autres sont officiellement à vendre comme Saint-Noms-de-Jésus ou Saint-Clément. Les deux églises n’accueillent d’ailleurs plus de fidèles depuis l’été dernier. Mais la mise en vente de la plupart des églises est dans un premier temps confidentielle. Impossible de savoir où elles sont situées! Le plus complet mystère entoure leur vente. Pour en savoir plus, adressez-vous à l’ancien économe du diocèse de Montréal, Louis-Philippe Desrosiers. Il a pour mission d’informer les autres groupes religieux et les groupes communautaires intéressés. À proscrire? Les sectes, auxquelles l’église catholique ne vendra jamais ses églises. Les meilleurs candidats? Les églises protestantes et évangéliques…

Cet article est classé sous :Église Religion
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok