Mardi, 10 juin 2014

DES HUILES ESSENTIELLES POUR L’ÉTÉ

Dans ma dernière chronique, je vous parlais des huiles essentielles pour contrer les moustiques en me disant que l’été allait finir par se pointer le bout du nez! Voilà que depuis quelques jours, il fait beau et chaud, et cela m’inspire à vous parler* d’autres huiles essentielles** qui peuvent être très utiles l’été.

 

En cas de chaleur, vous pouvez toujours utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée. Elle a un effet « glaçant » presqu’immédiat. Il en faut donc très peu pour ressentir ce bienfait. Appliquez une goutte (pure ou diluée dans très peu d’huile végétale) et frottez pour faire pénétrer sur la nuque, la plante des pieds ou le pli du coude (maximum 6 gouttes par jour). Vous serez surpris de son effet.  De plus, si la chaleur vous enlève de l’énergie, comme cela arrive à beaucoup de gens, sachez que la menthe poivrée est également tonifiante, stimulante.

Elle agira comme un coup de fouet. Donc ne pas prendre avant de dormir!  Et rappelez-vous qu’elle est aussi efficace pour la nausée et le mal des transports!

Si vous vous faites piquer par un moustique ou autre insecte, vous pouvez utiliser une des huiles essentielles suivantes: l’eucalyptus citronné ou la camomille et l’inflammation diminuera très rapidement. De plus, en ajoutant de la menthe poivrée ou la lavande aspic, la démangeaison cessera (une goutte de chaque suffit, diluées dans une petite quantité d’huile végétale de votre choix, appliquez sur la ou les piqures et frottez). Ceci est valable pour les enfants de deux ans et plus et est très efficace. 

Si vous avez une intoxication alimentaire, ou encore la fameuse « turista», pensez aux huiles essentielles d’origan et de menthe poivrée. Une goutte de chaque suffit, diluées dans ½ cuillère à thé d’huile végétale. Prendre avec de la nourriture et répétez 4 fois par jour pendant la première journée de l’intoxication, puis continuez pendant 4 jours, jusqu’à disparition des symptômes (demie-dose pour les enfants de 4 à 12 ans). Même si vous n’avez plus de symptômes, vous pouvez continuer afin de renforcer votre système immunitaire. Alors après un arrêt de deux jours, vous pouvez continuer pendant 5 jours.

Ce même mélange peut être utilisé en prévention, en vue d’un voyage à l’étranger. Dans ce cas, prendre une fois par jour, le matin avec le repas, en commençant trois jours avant votre départ. Prendre ensuite pendant tout le voyage, 5 jours sur 7. Si toutefois vous attrapez quand même la turista, prendre les quantités recommandées ci-haut pour le traitement de la turista.

Donc avez les huiles vues aujourd’hui, celles de ma dernière chronique et en a joutant le Tea Tree et la Lavande vraie vous avez là une trousse parfaite pour l’été! 

Bonne semaine et sentez-vous bien! 

*Les conseils donnés dans le cadre de cette chronique ne servent pas à poser un diagnostic sur votre état de santé ni remplacer un avis médical. La prise d’huiles essentielles à visée thérapeutique doit se faire sur l’avis d’un-e aromathérapeute certifié-e.  Si vous prenez des médicaments, veuillez mentionner à votre médecin et pharmacien que vous prenez ou désirez prendre des huiles essentielles.

**Par excès de prudence, ne pas utiliser d’huiles essentielles pendant la grossesse ni l’allaitement ou si vous souffrez d’épilepsie. Ne jamais mettre d’huiles essentielles dans les yeux ni le conduit auditif. Ces conseils sont pour adultes et enfants 6 ans et plus, à moins d’indications contraires.

Cet article est classé sous :Huile essentielle Aromathérapie Marie Dionne Vivia
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok