Vendredi, 4 juillet 2014

OTTAWA GOURMANDE, LOIN DES TOURISTES

Vanessa Huet

Ottawa est une ville qui ne cesse de me surprendre. Comme plusieurs, j’avais de nombreux a priori sur la capitale et sa soi-disant monotonie.

 

Lors de mon premier séjour, elle s’est pourtant révélée fort dynamique, avec de nombreux attraits et une scène culinaire qui n’a rien à envier à Montréal. Cette fois-ci, j’y suis retournée avec la ferme intention d’y découvrir de nouveaux arrêts gourmands, loin du Marché By et ainsi, de la faune touristique. Voici huit arrêts pour découvrir Ottawa autrement.

THE WHALESBONE

Petit et chaleureux, on se sent au Whalesbone comme dans une jolie taverne d’un village de bord de mer. Il est devenu un arrêt incontournable pour tous les amateurs de produits de la mer, particulièrement pour les huîtres. Mais ce soir, on optera plutôt pour le ceviche de pétoncles (20$) avec oignons rouges, pamplemousse rose, piments jalapeños et coriandre. Le jeu entre le frais et épicé est très agréable en bouche, mais le prix heurte les cœurs sensibles pour la petite quantité présentée. Par contre, les moules (1lb pour 15$) ont été une vraie révélation: coco, chili, feuilles de lime kaffir, ail, le tout saupoudré d’arachides concassées. Le parfum rappelle la cuisine thaï-avis aux amateurs-et le petit bouillon est terriblement addictif.



The Whalesbone
430, Bank Street, Ottawa


RAW SUGAR CAFÉ

Au pied de l’arche du quartier chinois, se trouve le Raw Sugar Café. On se croirait dans un café du Mile End, avec ses meubles vintage et sa vaisselle dépareillée, ses quelques vêtements suspendus et sa table tournante. Un univers à la touche résolument féminine, avec une pointe hipster où l’on a envie de flâner, accompagné d’un capuccino, en lisant le journal. Le café et le thé sont bio-équitables, côté bouffe, on trouve une belle sélection santé, dont plusieurs options sans gluten et véganes. Le Mama’s Healthy Plate (7$) nous convainc par sa fraîcheur. Avec taboulé, hummus et feuilles de vigne, accompagné d’un pain pita, on sent que les produits sont sains- et non huileux comme on en trouve malheureusement trop souvent.



Raw Sugar Cafe
692 Somerset Street West

TRUE LOAD BREAD COMPANY

Cette boulangerie fait partie des commerces qui témoignent du développement de Centretown de ces dernières années. Lors de notre passage, c’était la sympathique Yael qui était derrière le comptoir, engageant la conversation avec ses clients comme dans une vraie petite boulangerie de quartier. Après quelques échanges, elle nous dit: " ici, c’était le quartier des prostituées et des garages, il y a encore des chambres qui se louent à l’heure à côté". Et moi, je n’avais absolument rien remarqué. Il faut dire que c’est Ottawa, pas New York quand même!

Ici, les grains utilisés sont bio et locaux, et les pains ne contiennent que les ingrédients de base- farine, sel, eau- sans aucun additif alimentaire. La production varie tous les jours. On craquera pour le Decadent Bun, à seulement 2$: farine blanche, oranges confites, chocolat noir, gingembre, sur un lit d’amandes.



True Loaf Bread Company

573 Gladstone Ave

THE RED APRON
 
The Red Apron, situé en face de la boulangerie, est une épicerie fine qui propose des produits de l’Ontario et de l’ouest du Québec, ainsi que plusieurs plats cuisinés à emporter. En entrant, je remarque tout de suite un gars et une fille, début vingtaine, qui semblent tout droit sortis d’un vidéoclip de Madonna des années 80. Puis, pendant que je tiens un petit pot de noix dans du miel, je regarde brièvement par la fenêtre et aperçois cinq punks sortant d’un dépanneur. Des vrais, comme dans mon enfance, à la superbe crête multicolore. C’est un contraste fascinant qui donne un caractère particulier au quartier. Ma découverte coup de cœur sera le cidre pétillant pêche et pomme de Hall’s Apple Market (3$), parfait pour se balader à travers les rues d’Ottawa par une journée tiède.



The Red Apron
564, Gladstone Avenue, Ottawa

PRESSED

À seulement quelques coins de rue de là se trouve le Pressed. Plancher en bois qui craque sous nos pas, sofas, bancs d’église et étagère remplie de fanzines, on trouve ici une faune de la mi-vingtaine à la fin-trentaine. Il faut venir la fin de semaine pour le brunch qui met en vedette les gaufres, à toutes les sauces. Les courageux prendront le Hangover (12$), qui ressemble à une poutine, avec bœuf braisé, fromage St Albert en grain et sauce brune. Pour un petit déjeuner plus traditionnel, le Benedict (12$) est une valeur sûre avec son bacon fumé sur place, œufs pochés et sa sauce hollandaise maison.



Pressed

750 Gladstone Avenue, Ottawa

LUCIANO FOODS

Au cœur de la Petite Italie se trouve cette charmante épicerie où règnent saucisses et pâtes maisons, odeurs de fromage et de café corsé. Mais comme on a envie d’un snack sur le pouce pour continuer à arpenter les rues d’Ottawa, on opte pour un généreux panino ( 5$). Finalement tout simple - laitue, tomate, moutarde, mayo, fromage et charcuterie épicée- mais étonnement savoureux grâce à ses ingrédients frais, ce sandwiche restera sans conteste parmi mes favoris de la capitale nationale!



Luciano Foods
114 Preston, Ottawa

SUZY Q’S GOURMET DOUGHNUTS

Impossible d’entrer dans ce local aux airs de shack sans avoir la chanson de CCR "Suzy Q" en tête. Si l’endroit est petit, la sélection de beignes est assez large, et surtout originale. Difficile de choisir, la tentation est grande avec des saveurs comme "caramel salé", "croustade aux pommes" ou le "London Fog" au thé Earl Grey.

Après une longue réflexion sous le regard amusé de la jeune fille derrière le comptoir, on arrêtera notre choix sur un beigne biscuit et crème (2$). Au même moment, arrive une nouvelle fournée chaude de beignes érable et bacon. En voyant nos grands yeux gourmands et notre soudaine hésitation, la jeune fille nous en tend un en disant: "vous devez absolument y goûter".

On ressort donc avec un beigne de plus que prévu - et les centaines de calories qui l’accompagnent. Frais et moelleux, on les dévore sans se faire prier. Si celui bacon et érable est intéressant avec son contraste sucré salé, il était peut être un peu trop lourd à mon goût. Le beigne biscuit et crème restera mon préféré, à prendre avec un bon espresso. 



Suzy Q

991, Wellington Street, Ottawa


BEAU’S BREWERY: À DÉCOUVRIR EN CHEMIN

C’est sur le chemin entre Montréal et Ottawa que se trouve la municipalité de Vankleek Hill. Outre son titre plutôt original -et intrigant- de "capitale ontarienne de la décoration victorienne extérieure", un de ses attraits principaux est la brasserie Beau’s . On y retrouve quelques 25 différentes bières, tantôt fraîches et légères pour l’été, tantôt plus fortes, certaines même vieillies en barriques de rhum ou de whisky.  Amateurs de bonne bières de micro-brasserie, ne pas y faire un arrêt à l’aller ou au retour serait une grave erreur.

L’accueil en français et en anglais y est excellent, on prend le temps de nous faire goûter gratuitement toutes les bières -qui ne sont pas encore disponibles sur le marché québécois- et de nous expliquer l’histoire derrière les étiquettes. Le packaging est d’ailleurs particulièrement réussi!



Beau’s Brewery

10 Terry Fox Dr, Vankleek Hill, ON

Non Ottawa, tu n’as rien à envier à Montréal!

À lire également :

ARRÊT GOURMANDS À OTTAWA

OTTAWA INSOUPÇONNÉE

TRUE LOAF BREAD COMPANY

OTTAWA INSOUPÇONNÉE

THE WHALESBONE

RAW SUGAR CAFE

BEAU’S BREWERY
Cet article est classé sous :Vanessa Huet Ottawa Microbrasserie
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok