Jeudi, 6 avril 2017

CODERRE DOIT-IL DÉMISSIONNER?

Depuis son arrivée à l’Hôtel de Ville, j’ai souvent eu la chance de mettre en lumière positivement les actions et prises de décisions du maire Denis Coderre.

 

Je trouvais qu’il était l’homme de la situation pour dénouer certains dossiers et en mener à terme d’autres, un peu à l’image de Jean Drapeau à l’époque. Toutefois, un bémol est venu atténuer cet optimisme au cours des premiers jours d’avril. Vous avez tous entendu parler du fameux chèque de 25 000$ qu’il a reçu en 2012 de la part de Jean Rizzuto, gestionnaire immobilier lavallois bien connu.

En fait, ce chèque trouve sa raison d’être dans les liens qui unissent Monsieur Rizzuto et le Parti Libéral du Canada, duquel Denis Coderre était membre à l’époque et député aux Communes.

Dès le départ,  Messieurs Coderre et Rizzuto ont catégoriquement nié le fait. Mais, devant l’insistance des journalistes d’enquête, ils ont dû rapidement avouer l’existence du chèque en question, un chèque qui avait été émis afin d’aider Monsieur Coderre à défrayer des coûts juridiques dans la bataille judiciaire engagée face à Shane Doan, qui lors d’un match contre le Canadien de Montréal, avait adressé des propos soi-disant francophobes envers l’officiel.

UN GESTE D’ENTRAIDE ENTRE DEUX AMIS ?


À prime abord, et peut-être naïvement, je serais tenté d’affirmer qu’il s’agit là d’un geste d’entraide entre deux amis. Toutefois, le milieu politique étant ce qu’il est, et nous en avons eu les preuves dernièrement avec les condamnations de Gilles Vaillancourt et de Michael Applebaum, je ne peux que m’astreindre à dire qu’IL N’Y A PAS DE FUMÉE SANS FEU! Il est très difficile de croire, et les deux partis impliqués tenteront assidument de le faire, qu’il n’y ait eu aucun retour d’ascenseur, aucune faveur accordée au gestionnaire lavallois et grand cueilleur de fonds reconnu pour le PLC.

Avec tout ce que nous entendons en provenance des milieux politiques fédéral, provincial et municipal, il est tout-à-fait logique et permis d’émettre un certain doute. Et ce qui effraie davantage est que, dans bien des cas, il ne s’agit que de la pointe de l’iceberg. Au Québec, nous pouvons dorénavant compter sur le travail de l’UPAC qui, à bien des égards, a permis de dévoiler au grand jour les magouilles de certains politiciens québécois. Selon moi, d’autres y échappent, malheureusement. Dans cette optique, j’ai bien hâte de voir si Nathalie Normandeau décidera de couler seule ou si elle fera en sortes d’inclure d’autres politiciens dans son potentiel naufrage!

Mais revenons à l’affaire Coderre, si vous le voulez bien. Selon vous, le Maire de Montréal a-t-il brisé la confiance des concitoyens montréalais, et ce même si les faits relatés remontent à l’époque où il était député fédéral? Dans un souci de transparence, d’honnêteté et de franchise, devrait-il démissionner ou compter sur votre indulgence et se rendre aux élections de novembre prochain pour solliciter un second mandat? La question demeure entière, tout comme le doute d’ailleurs. Je vous laisse le soin d’en juger et de me faire part de vos positions à ce sujet.



OUTRÉ ! PAR BOMBARDIER

Comme 93% des Québécois, je suis outré de la position des hauts dirigeants de Bombardier mais encore davantage de celle qu’a adoptée notre cher Premier Ministre, Philippe Couillard. Quand Bombardier criait à l’aide il y a près de deux ans, il était impératif que le gouvernement s’en mêle. Certes, avec l’investissement consenti, nous avons sauvé des milliers d’emplois et permis à Bombardier de continuer son projet de C-Series. À la suite de l’annonce au sujet des salaires, Philippe Couillard a vite signifié que le gouvernement ne devait s’ingérer dans le privé.

 
DEUX POIDS DEUX MESURES
POUR LES PETITS AMIS


Allo!?!? Deux poids deux mesures pour les petits amis, encore une fois! Il faudrait être conséquent Monsieur le Premier Ministre : pas de hausse salariale tant et aussi longtemps que l’investissement ne sera pas remboursé aux Québécoises et Québécois. Point final! Il n’y a aucune autre position acceptable possible dans ce dossier. Le report annoncé par Bombardier n’apaisera pas la colère et l’indignation des électeurs québécois, croyez-moi!

SELON VOUS, LE MAIRE DENIS CODERRE DOIT-IL DÉMISSIONNER?

... Pour ce qui est des politiciens, c'est le mensonge qui nous choque: C'est NON NON NON, puis par la persistances des journalistes euh euh...ben oui...mais y'avait pas de mauvaises intentions... ben oui ...gratte mon dos et je te gratterai le tiens
Pour Bombardier, je viens de recevoir le bulletin de vote pour l'assemblée des actionnaires....Pour le vote de chacun des administrateurs, tu as le choix entre oui et abstention...pas de ''non'' . J'ai voté abstention pour Pierre Beaudoin et voté contre toutes les recommendations du CA .... mais c'est une goutte d'eau dans la mer d'indifférence de ce club select.

joluc09 - 6 avril 2017
Apple's flagship operating system iOS 11 is nearing it's release. There will be quite a few changes from iOS 10 as well as some compatibility updates. You can check out my site to get all the details about iOS 11, the compatible devices
iOS 11 beta

Jason Williams - 18 avril 2017
Politics people or friends are really different from your friends. The mixture that you write in this article is really good and I really like this http://www.topbritishessays.com/uk-superiorpapers-com-review article so much. I do not know what to say on this topic because I have no words to describe in this topic because you mention everything properly.

Joham - 19 avril 2017
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok