Jeudi, 24 novembre 2016

LE ROUGE ET OR EN FINALE !

Photo: Yan Doublet

Le Rouge et Or de l’Université Laval a confirmé sa place à la 52e Coupe Vanier Arcelor Mittal Dofasco, en défaisant de façon convaincante les Golden Hawks de Laurier...

 

Par la marque de 36 à 6 samedi après-midi au Stade TELUS-Université Laval. Les hommes de Glen Constantin remportaient ainsi une septième demi-finale d’U Sports en autant d’essais à domicile, portant leur fiche globale à 10-4. Le Rouge et Or accède à la finale nationale pour la première fois depuis 2013, lorsqu’ils avaient soulevé la Coupe Vanier devant leurs partisans en vertu d’un gain de 25-14 sur les Dinos de Calgary.


Samedi, les champions du RSEQ ont inscrit 29 points en première demie, forçant les Hawks à jouer du football de rattrapage pour une seconde semaine consécutive. Laurier n’a pas été en mesure d’effectuer de remontée spectaculaire cette fois-ci, marquant leurs seuls points alors qu’il ne restait que 27 secondes à jouer à la rencontre et permettant à Laval d’inscrire son nom sur la Coupe Uteck pour la sixième fois après les sacres de 2004, 2006, 2008, 2010, 2012 et 2013.
 
L’entraîneur-chef du Rouge et Or n’a pas hésité à qualifier la sortie de ses joueurs de « très bonne ».

« À mon avis, c’est un de nos meilleurs plans de match de la saison. L’exécution a suivi. Ce n’était pas parfait, mais on a joué un très bon match », a indiqué Constantin, qui montre un dossier de 42-10 en éliminatoires.

Le pilote lavallois se disait par ailleurs ravi de pouvoir se battre pour le titre canadien, lui qui compte sur des effectifs relativement jeunes. « Il y avait une jeunesse assez importante dans notre équipe le printemps dernier. On y a greffé une bonne classe de recrutement, et on les a vus progresser et prendre de la maturité de semaine en semaine. Ils croyaient en leurs moyens. Chaque moment avec cette équipe-là est spécial, car c’est une équipe qui grandit devant nous », soulignait Glen Constantin.

« La commande était énorme, et je suis très heureux de l’effort de toute l’organisation », a réitéré l’entraîneur.

Parmi les vétérans du Rouge et Or qui ont contribué à la victoire, le receveur Félix Faubert-Lussier, qui disputait une dernière rencontre universitaire à la maison. L’étudiant-athlète de cinquième année, dont les fonctions de botteur de précision ont été ajoutées à sa tâche cette semaine, a été choisi joueur de la rencontre de cette Coupe Uteck en vertu de quatre réceptions pour 86 verges et un touché. Il a aussi réussi deux tentatives de placement en trois essais.

«Il démontre une maturité et un sang-froid exceptionnels. C’est assez spécial», disait Constantin.
 
Pour sa part, le principal intéressé était heureux de pouvoir retourner à Hamilton, là où il a passé tout l’été dernier. Le choix de 5eronde des Tiger-Cats a en effet participé au camp professionnel de l’équipe de la ligue canadienne, avant de revenir disputer une cinquième et dernière saison à Laval. « Ça finit bien une carrière à la maison, je ne pouvais pas demander mieux. On s’en va à la Coupe Vanier! Ce sera une grosse semaine de préparation, mais je suis là où je voulais être », a-t-il indiqué.

Appelé en renfort sur les bottés de placement, Faubert-Lussier se sentait à l’aise. « Ça me rappelait mes années au secondaire et au cégep, où je faisais les deux. J’étais en terrain connu », a assuré le numéro 21.

Le Rouge et Or a amassé 445 verges dans cette rencontre, contre 268 pour les Hawks. Les Lavallois ont limité la meilleure attaque au sol de U Sports à seulement 121 verges. « C’est notre fierté de pouvoir stopper la course. C’est un peu différent de ce qu’on est habitués de voir dans notre conférence, mais ce n’était pas totalement inconnu. Ils pouvaient aussi compter sur d’excellents receveurs, donc le but était de garder un certain équilibre. Je pense qu’on a très bien fait », a estimé Glen Constantin. .

FORFAITS POUR LA COUPE VANIER

Avis aux partisans du Rouge et Or qui aimeraient encourager leur équipe à Hamilton, l’agence de voyages Rêve Sportif offre un forfait Coupe Vanier qui inclut notamment le transport en autocar de luxe ainsi que le billet pour la finale de football d’U Sports. Le départ se fait à minuit dans la nuit de vendredi à samedi, et le retour se fait immédiatement après le match, pour une arrivée à Québec prévue vers 3h du matin dimanche.

ROUGEETOR.CA


De gauche à droite : Pipo Alcala, populaire danseur dominicain ; Cosette Garcia, Directrice de l’Office de Promotion Touristique de la République Dominicaine; Montserrat Desparel, Coordonnatrice pour le Canada ; Naguib Orfali, Directeur de la restauration de l ’Hôtel Omni.

BEAU FESTIVAL GASTRONOMIQUE

DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE


Le ministère du Tourisme de la République dominicaine par l’entremise de son Office de Promotion Touristique, tenait tout récemment un festival gastronomique dominicain à l’Hôtel Omni Mont-Royal. L’événement présentait la culture dominicaine sous toutes ses formes avec une journée complète de festivités incluant une dégustation de chocolat, un menu spécial pour le lunch préparé par la populaire chef dominicaine, Ines Paez Nin, mieux connue sous le nom de chef Tita et une exposition d’artisanat.

Selon Cosette Garcia, Directrice de l’Office de Promotion Touristique de la République dominicaine : « Ce festival est important pour la reconnaissance de la culture dominicaine et l’offre exclusive de sa gastronomie. C’est un mélange d’influences espagnoles, indigènes Taìno et africaines qui racontent l’histoire de notre nation et qui se révèle à travers des saveurs réellement uniques. Nous sommes fiers de cet événement et de l’opportunité spéciale que nous offrons aux invités d’y découvrir notre histoire culinaire ainsi que toutes les raisons pour lesquelles notre pays est considéré comme une des meilleures destinations gourmandes des Caraïbes. »



Les invités se sont régalés de cocktails de rhum dominicain suivi d’un repas quatre services haut de gamme. Sur le menu, on y retrouvait des produits locaux tels que le poisson-lion, une salade verte aux noix de Macadamia, du cochon de lait confit aux cerises du terroir et une crème brûlée de haricots sucrés locaux et chocolat blanc.

L’exposition d’artisanat a été présentée par Cayenart, une entreprise dominicaine reconnue dans son domaine et dirigée par Mme Yazmin Guerrero. Les œuvres artisanales uniques en leurs genres sont faits de matériaux tels que la noix de coco, le bois, les os, les cornes, la jute, l’argile et la pierre nationale dominicaine, l’ambre. Les produits artisanaux de Cayenart se caractérisent par les peintures de paysages dominicains incorporés à leur design.

Pour terminer la soirée en beauté, les convives se sont laissés charmer par les performances musicales de Felle Vega et Rafelito Mirabal, célèbres artistes dominicains. Vega, natif de Santiago de Los Caballeros, est un percussionniste et musicien folklorique de renom ayant 25 ans de carrière musicale et participant à des festivals de jazz dans le monde entier. De même, Mirabal est un musicien et compositeur folklorique dominicain ayant reçu de grands honneurs pour ses compositions.



« La République dominicaine a une relation très spéciale avec les gens du Québec et nous sommes honorés d’être en mesure de leur faire découvrir notre culture culinaire, ici, à Montréal. Nous sommes impatients d’accueillir cet hiver de plus en plus de touristes à la recherche d’expériences gourmandes », a ajouté Garcia.

L’événement était  une opportunité d’exposer la multitude d’offres touristiques dominicaines, le tout étant  suivi d’une soirée cocktail avec un souper de 150 invités VIP.
 
Pour plus d’informations sur la culture culinaire de la République dominicaine, visitez le site officiel du ministère du Tourisme de la République dominicaine :

GODOMINICANREPUBLIC.COM
ok