Jeudi, 25 avril 2013

MARIE-MAI EST BIPOLAIRE OU INSTABLE?

par

J’ai lu comme vous que la gérance de Marie-Mai a exigé et obtenu que sa statue au Musée Grévin de Montréal soit refaite, car elle ne plaisait pas et qualifiée de pas ressemblante.

 
Franchement qu’est-ce qui se passe dans la tête de la chanteuse? Et sachez bien lire entre les lignes, car qui dit gérance, dit artiste. Or je suis bien à même de vous montrer noir sur blanc les contradictions de cette chanteuse perpétuellement excitée et qui devrait s’arrêter pour réfléchir. Pour son malheur, le soir du cocktail de lancement, j’étais tout juste à ses côtés et elle ne cessait pas de se coller à son double en cire, clamant à qui veut l’entendre que c’était pour elle un rêve.

Elle ne tenait plus en place. À la voir, c’était plus qu’un bonheur. Voyons donc, immortalisée de son vivant, même si la cire a tendance à couler comme des carrières parfois. Et pour bien montrer que je ne la place pas dans le club des mal citées, j’ai retrouvé un reportage d’un collègue que je me fais un malin plaisir de faire joindre ci-dessous, où elle vous fait partager son enthousiasme délirant. Et ce qu’elle dit en gros dans cet extrait c’est que pour elle c’était comme un rêve inaccessible. Surtout lorsqu’on lui a confirmé que le Musée allait la statufier. Elle a ajouté après coup que c’était très flatteur, qu’elle était ébranlée au sens positif, épatée même. Et elle a ajouté qu’elle n’en revenait pas de la minutie dans la conception de la reproduction. « C’est troublant », complète-t-elle.

C'EST TOUT LE CONTRAIRE

       QUELQUES JOUR PLUS TARD


Et taratata, c’est tout le contraire quelques jours plus tard. Alors quoi Marie-Mai, bipolaire? Instable? Rassurez-nous sur votre état. Avoir une blonde de même je craindrais. Et c’est à elle, qui a une carrière somme toute très jeune, qu’on a demandé de faire le coach à la Voix. C’est comme pour Ariane Moffatt, une vraie farce.

CONTRADICTION FLAGRANTE

Ma fréquentation des artistes durant huit ans à la Butte Saint-Jacques, et vingt-huit ans auparavant dans le monde de la musique classique, m’a enseigné que TOUS les artistes sont des carencés affectifs. Peut-être Marie-Mai s’est-elle trouvée ressemblante dans un premier plan. La preuve, elle était surexcitée comme une midinette. Tant de kodaks l’entourant pour la capter elle et son double.. Elle n’en finissait plus de sourire en largeur. Mais une statue de cire c’est comme en HD, ce peut-être, Haute Démolition. Or, ce qui a dû se passer, c’est que des gens plus terre à terre lui ont fait voir que ça n’avait pas de bon sens, qu’il y avait des ratés, dont un menton plus proéminent que l’original.

Et pan, voilà que l’artiste retombe sur terre, les spots sont éteints et on lui braque la réalité d’une horreur. La chute vertigineuse de l’ego. Car l’artiste vit aux dépens de ceux qui l’écoutent, un peu comme dans la Fable de La Fontaine. Au cocktail elle a laissé tomber son fromage, mais le lendemain, les critiques sur les réseaux sociaux, tels de vilains renards, n’ont pas manqué de se défouler en HD. Panique dans son mental, ça ne marche plus. Elle demande qu’on refasse la statue devenue soudainement maudite et Paris acquiesce. Sur son compte Twitter Marie-Mai écrit : « On vient de m’annoncer que ma statue au Musée Grévin sera modifiée.

C’est un honneur de m’y retrouver. Encore plus cool si elle me ressemble ». Parce que ça ne vous a pas déjà ressemblé? Cherchez l’erreur. Je ne voudrais pas qu’elle me dise que je suis l’homme de sa vie, j’aurais peur.

LES OPINIONS EXPRIMÉES SONT CELLES DE L'AUTEUR ET NE REFLÈTENT PAS NÉCESSAIREMENT CELLES DE
  LaMetropole.com


INAUGURATION DU MUSÉE GRÉVIN

FEMMES VOTRE JOURNÉE SANS MAQUILLAGE

Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok