Jeudi, 25 avril 2013

MARIE-MAI EST BIPOLAIRE OU INSTABLE?

J’ai lu comme vous que la gérance de Marie-Mai a exigé et obtenu que sa statue au Musée Grévin de Montréal soit refaite, car elle ne plaisait pas et qualifiée de pas ressemblante.

 
Franchement qu’est-ce qui se passe dans la tête de la chanteuse? Et sachez bien lire entre les lignes, car qui dit gérance, dit artiste. Or je suis bien à même de vous montrer noir sur blanc les contradictions de cette chanteuse perpétuellement excitée et qui devrait s’arrêter pour réfléchir. Pour son malheur, le soir du cocktail de lancement, j’étais tout juste à ses côtés et elle ne cessait pas de se coller à son double en cire, clamant à qui veut l’entendre que c’était pour elle un rêve.

Elle ne tenait plus en place. À la voir, c’était plus qu’un bonheur. Voyons donc, immortalisée de son vivant, même si la cire a tendance à couler comme des carrières parfois. Et pour bien montrer que je ne la place pas dans le club des mal citées, j’ai retrouvé un reportage d’un collègue que je me fais un malin plaisir de faire joindre ci-dessous, où elle vous fait partager son enthousiasme délirant. Et ce qu’elle dit en gros dans cet extrait c’est que pour elle c’était comme un rêve inaccessible. Surtout lorsqu’on lui a confirmé que le Musée allait la statufier. Elle a ajouté après coup que c’était très flatteur, qu’elle était ébranlée au sens positif, épatée même. Et elle a ajouté qu’elle n’en revenait pas de la minutie dans la conception de la reproduction. « C’est troublant », complète-t-elle.

C'EST TOUT LE CONTRAIRE

       QUELQUES JOUR PLUS TARD


Et taratata, c’est tout le contraire quelques jours plus tard. Alors quoi Marie-Mai, bipolaire? Instable? Rassurez-nous sur votre état. Avoir une blonde de même je craindrais. Et c’est à elle, qui a une carrière somme toute très jeune, qu’on a demandé de faire le coach à la Voix. C’est comme pour Ariane Moffatt, une vraie farce.

CONTRADICTION FLAGRANTE

Ma fréquentation des artistes durant huit ans à la Butte Saint-Jacques, et vingt-huit ans auparavant dans le monde de la musique classique, m’a enseigné que TOUS les artistes sont des carencés affectifs. Peut-être Marie-Mai s’est-elle trouvée ressemblante dans un premier plan. La preuve, elle était surexcitée comme une midinette. Tant de kodaks l’entourant pour la capter elle et son double.. Elle n’en finissait plus de sourire en largeur. Mais une statue de cire c’est comme en HD, ce peut-être, Haute Démolition. Or, ce qui a dû se passer, c’est que des gens plus terre à terre lui ont fait voir que ça n’avait pas de bon sens, qu’il y avait des ratés, dont un menton plus proéminent que l’original.

Et pan, voilà que l’artiste retombe sur terre, les spots sont éteints et on lui braque la réalité d’une horreur. La chute vertigineuse de l’ego. Car l’artiste vit aux dépens de ceux qui l’écoutent, un peu comme dans la Fable de La Fontaine. Au cocktail elle a laissé tomber son fromage, mais le lendemain, les critiques sur les réseaux sociaux, tels de vilains renards, n’ont pas manqué de se défouler en HD. Panique dans son mental, ça ne marche plus. Elle demande qu’on refasse la statue devenue soudainement maudite et Paris acquiesce. Sur son compte Twitter Marie-Mai écrit : « On vient de m’annoncer que ma statue au Musée Grévin sera modifiée.

C’est un honneur de m’y retrouver. Encore plus cool si elle me ressemble ». Parce que ça ne vous a pas déjà ressemblé? Cherchez l’erreur. Je ne voudrais pas qu’elle me dise que je suis l’homme de sa vie, j’aurais peur.

LES OPINIONS EXPRIMÉES SONT CELLES DE L'AUTEUR ET NE REFLÈTENT PAS NÉCESSAIREMENT CELLES DE
  LaMetropole.com


INAUGURATION DU MUSÉE GRÉVIN

FEMMES VOTRE JOURNÉE SANS MAQUILLAGE

Elle a raison et elle a le droit de ne pas aimer sa statue et d'en demander une modification! Vous méprisez et ridiculisez l'artiste. Votre journal ressemble de plus en plus à un journal à potin et à poubelle!

Daniel Roy - 25 avril 2013
Moi je crois que la décision a été prise suite à tous les commentaires négatifs que les Facebookiens ont émis. Car ici au QUÉBEC ont aimes ça chialer.

Nancy Bastien - 25 avril 2013
A Daniel Roy qui n'a nullement relevé ;la contradiction chez cette artiste. On aime un jiur, on déteste le lendemain.

Martin Labelle - 25 avril 2013
Elle va passer comme une instable et vous avez le mérite d'en faire l'exemple flagrant.

Gérard Sigouin - 25 avril 2013
Monsieur Rolland
Un peu d'indulgence tout de même, elle est si jeune.

Xavier Lamontagne - 25 avril 2013
C'est le traumatisme de ce voir "Embaumer" !:))


Réjean - 25 avril 2013
Monsieur Rolland
Vous n'allez pas faire plaisir à ses fans, mais je crois que vous n'avez nullement porter de jugement sur son style artistique, simplement de mettre en évidence ses contradictions.

Georges Nantel - 25 avril 2013
Y a t'il quelque chose qui trouve grâce à vos yeux. On dirait que vous vos faites toujours un malin plaisir de trouver la bête noire. C'est certain que si on voit la vie en noir on finit par trouver du négatif.

Bianca Marcoux - 25 avril 2013
J'ai écouté le passage que vous nous invitez à entendre le soir de l'inauguration. Effectivement elle a l'air bien enthousiaste de sa reproduction. Et puis voilà maintenant que c'est tout le contraire.

Solange Bertrand - 25 avril 2013
Ah comme ça; changer d'idée veut dire bipolaire ou instable. Wow, quelle démagogie d'extrême droite! Je n'ai jamais vu une nation se mépriser autant que la nation québécoise. Un peuple soumis à une autre nation qui apprit à se dénigrer. Vivement l'émancipation de notre nation! Vive un pays du Québec!

Daniel Roy - 25 avril 2013
Monsieur Rolland
Chapeau monsieur le blogueur. Vous avez réussi un beau coup. Je n'en reviens pas moi-même, noir un jour, blanc l'autre.

Mario Gendron - 25 avril 2013
Finalement elle a faite une folle d'elle, comme on dit par chez nous.

Jeannette Bélair - 25 avril 2013
Vous avez relevé avec brio un bel exemple de ce qu'on appelle quelqu'un de "funny" c'est Yeah un jour et tu apprends que dans ton dos la personne vient de te poignarder et tu ne comprends pas.

Marc Thivierge - 25 avril 2013
Monsieur Rolland
Vous êtes bien trop sévère. Elle a quand même le droit à l'erreur. Malgré que je dois admettre que le contraste est saisissant entre sa déclaration au soir du cocktail et ce qu'elle laisse entendre des jours après. Enfin.

Carl Lachance - 25 avril 2013
Monsieur Daniel Rolland, je vous trouve un peu mesquin et de mauvaise foi dans vos propos...surtout pour quelqu'un qui n'ose pas mettre un vraie photo de lui-même...:-) Seriez-vous mal baisé cette temps-ci?:-))) lol

Corpusien - 25 avril 2013
Enfin une personne qui dit la vérité sur cette artiste surprotegée par Quebecor! Artiste qui, entre vous et moi, n'a jamais eu de carriere en France... Sauf dans son single des simple plan! Les Français n'aiment ni sa musique, ni sa personnalité.... Et je suis bien placé pour le savoir! Personne n'a jamais demandé de faire refaire sa statue au musée, pour qui elle se prend? Qui est-elle? Celine dion? Non. Bravo à l'auteur d'avoir eu le courage de critiquer marie-mai.

Francois le francais - 25 avril 2013
On peut trouver la statut belle , bon travail, l'euphorie de la soirée, et prendre le temps de se reculer et voir que oui , il manque de ressemblance, vos propos sont blessant gratuit, rien de constructif, même quand vous parler de la voix qui a été un bel événement!
Je vous souhaite un regard neuf à chaque instant ! Peut être un jour , allez vous changer d avis! Bonne création!

Eolie - 25 avril 2013
Pour moi c'est une femme trop gâté par la vie peut-être.Moi personnellement je trouve qu'elle est très ressemblante. Je crois qu'elle est une personne qui s'occupe beaucoup de l'opinion des autres. Elle n'est pas la seul qui est comme cela... elle manque peut-de confiance dans ses choix, Femme trop spontanée sur le coup pour faire plaisir aux autres....
PierreD

Pierre - 25 avril 2013
Marie-Mai, vous avez raison même si certains sont offusqués, vous savez au Québec on encourage les quétaines et les (certains talents)Marie-Mai tant qu'à moi, elle est comme Arianne Moffat ou Marie Hélène Thibert, aucun talent de Chanteuses, trois pareilles, c'est n'importe quoi! Pas de talent ni de voix juste,

Sylvain, - 25 avril 2013

Au Québec ,on a le devoir d'apprécier tous les Artistes .... Ils sont TOUS bons......HEUM !!

Ne riez pas.....!!!!

Réal

Realmen - 25 avril 2013
Pour ma part, monsieur Rolland n'a pas tout à fait tort de dire qu'elle est très changeante. Elle est très exubérante et prend beaucoup de place. Elle a un fort égo et se prend parfois pour une grande star, alors qu'elle ne l'est pas du tout. Elle manque beaucoup de maturité et d'humilité aussi. Elle s'emballe dès qu'on lui donne de l'importance et ses jugements manquent de profondeur comme par exemple à ''La Voix'' où elle a encore essayé de briller sur son personnage en étalant ses émotions et en voulant toujours gagner la partie, ce qui prouve qu'elle est aussi beaucoup en compétition avec les autres. Malgré sa féminité extérieure, elle a son côté masculin très développé et manque de douceur et d'écoute envers les autres. Plusieurs la qualifie de volcan qui dort...alors...attention! Elle peut rugir! Sa statue de cire est beaucoup trop douce pour la personnifier, alors il faut la ''tigrer'' et la ''racer'' un peu plus!!!

Lucie - 25 avril 2013
J'aime tellement votre réflexion de ce matin. Les entrevues d'artistes à la télé sont des séances de lichage en règle, de l'auto-promotion continuelle. Marie-Mai a cédé aux mirages des caméras mais on l'a durement réveillée à la réalité le lendemain.

Josiane Sigouin - 25 avril 2013
Qui êtes-vous pour lancer la première pierre ? Ne vous est-il pas arrivé de vous contredire dans la vie ? Alors ayez moins prompt à vous en prendre aux autres. Ce qui ne diminue en rien l'estime que je vous porte.

Marie-Hélène Brabant - 25 avril 2013
Monsieur Rolland
J'ai tellement ri de voir la contraste entre sa déclaration sur le reportage et sa réaction contradictoire quelques jours plus tard. Moi je ne trouve pas la statue si peu ressemblante. Peut-être que la réalité de se voir est trop dure.

Luce Franchomme - 25 avril 2013
J'ai été voir le Musée Grévin et je n'ai pas sursauté plus qu'il ne faut en voyant la statue de Marie-Mai. Je pense qu'elle en a fait tout un plat sous l'influence de ses proches.

Mario Landry - 25 avril 2013
Vous avez parfaitement le droit de mettre en évidence les contradictions de l'artiste. C'est une personnalité publique après tout qui doit assumer ses virages à 180 degrés. Au public de juger après coup.

Clotilde Cournoyer - 25 avril 2013
Seriez-vous un peu envieux monsieur Rolland du fait qu'elle est la troisième voix du Québec entre Céline Dion et Ginette Reno. C'est pas beau de jalouser ainsi.

Étienne Dumais - 25 avril 2013
C'est splendide ce que vous écrivez ce matin. Les chanteurs ont souvent des réactions tête en l'air sous l'influence du champagne. Mais tôt ou tard la vraie vie vous rattrape. C'est ce qui s'est produit ici.

Jacques Monette - 25 avril 2013
Je me range à vos côtés pour approuver votre commentaire. C'est que dans les deux cas elle a fait tout un plat côté réaction, très positif un jour, de la merde le surlendemain. Vite une prescription.

Mathilde Lavergne - 25 avril 2013
J'aime l'artiste, un peu moins la fille très excitée comme vous dites. La modération a bien meilleur goût.

Louise Dansereau - 25 avril 2013
Avec toute cette controverse sur les artistes d'ici qui n'aiment pas leurs statues, ça fait quand même de la publicité inespérée pour le Musée Grévin. Une vraie manne.

Jean-Luc Bonneville - 25 avril 2013
Monsieur Rolland
Marie-Mai saura faire plus attention à ses déclarations dans le futur. Du moins je l'espère, sinon on va douter de son jugement.

Claude Synotte - 25 avril 2013
Force est de vous reconnaître votre force à dénoncer toutes les hypocrisies ici bas. Vous avez du jus pour vingt ans de chroniques à venir. Mais ce matin c'est du bonbon. Moi à la place de Marie-Mai je mordrais mon oreiller d'avoir l'air si folle.

Viateur Bélanger - 25 avril 2013
Marie-Mai aurait dû faire comme Ginette Reno qui sur le coup a eu une réaction authentique en disant qu'elle n'aimait pas sa statue. Elle s'est ravisée ensuite disant qu'il fallait reconnaître qu'elle lui ressemblait. Au moins Mme Reno a su reconnaître ses torts.

Adrien Pilon - 25 avril 2013
Encore une fois vous leur donnez de la matière pour vous mordre. Pour ma part je trouve les artistes de maintenant tellement "funny". Que de la vente, rarement de bonnes entrevues de fond avec de la substance. Des entrevues inspirantes qui vont au fond des choses, pour parler de temps en temps des vraies affaires. Moi ça me manque énormément. Ç'est certain qu'avec l'extrait que vous nous montrez, elle avait une maudite belle occasion de se taire. Je vous conseil de ne pas l'inviter pour prendre un café. Elle ne doit pas vous aimer en ce moment.

Manon - 25 avril 2013
Pauvre Marie-Mai !
Au lieu de nous épeler des mots enfantins dans ses chansons -- déjà assez banales -- elle devrait utiliser des mots plus adultes et nous épeler des mots comme p-r-o-z-a-c ou
p-s-y-c-h-i-a-t-r-e ! De toute façon, quand tu te mets à reprendre des vieilles chansons et que tu sonnes pas mieux que la précédente, c'est un signe que ta carrière s’essouffle !
P-i-n-e-l !

emard777
bobby Leblanc - 25 avril 2013
C'est quoi le problème, elle est très bien sa statue de cire. Moi je pense que c'est son double qui ne l'a pas reconnue. Chose certaines c'est que celle en cire, dit moins de conneries. Que c'est donc laid la vanité.

Vivi - 25 avril 2013
On en avait déjà assez d'une (Marie-Mai) et maintenant nous voilà pogner avec deux. En espérant que l'envie ne leur prend pas d'en ouvrir un autre (Musée Grévin) dans la ville de Québec... Oh qu'est méchante la madame.

Bibi - 25 avril 2013
Dans ses debuts, après Star Academie, je l'ai vu dans un club et elle avait une attitude qui se prenait pour une autre. J'etais tres surprise de voir qu'elle agissait ainsi. Ce n'etais certe de loin ma preferee a Star Academie, mais je peux l'afeliciter d'etre tenance et fonceuse. Je vais a son spectacle car ma niece de 9 ans l'adore, sinon je n'irais pas!

Josy - 25 avril 2013
C'est vraiment épouvantable ce qui peut se dire sur le net des fois. Mais en même temps, c'est tellement tonique. À tous les jours je remercie le ciel que quelqu'un ait inventé cette merveilleuse machine qu'est l'ordinateur. Je ne fais plus de boutons depuis que je passe mes commentaires sur certains blogues. Et aujourd'hui je vais en faire un autre pour me libérer un peu. Je ne peux pas la voir en peinture "Marie-Mai" imaginer maintenant sa statue de cire! Ouf que ça fait, du bien je l'ai dit...un vrai péché.

Roxane - 25 avril 2013
Une statue n'est pas un photo et ce n'est pas nécessairement ressemblant à 100%. C'est un peu comme une peinture 3D qu'un artiste fait de quelqu'un.

Sans affirmer qu'elle soit bipolaire ou instable, on peut tout de même affirmer qu'elle a fait preuve d'un manque de respect envers l'artiste qui a créé la statue, et d'un manque de gratitude envers le musée qui lui a fait l'honneur de placer sa statue dans son enceinte.

Le moins que l'on puisse dire, c'est : ''C'est pas fort !''

tcbinaflash - 25 avril 2013
Sans cautionner l'idée que certains émettent à l'effet qu'elle soit ''funny'', permettez-moi de mentionner que ''funny'' n'est pas le mot que vous devriez utiliser pour exprimer votre pensée, mais bien, plutôt ''phony''.

Voici la définition de ''funny'' :

1 a : affording light mirth and laughter : amusing
b : seeking or intended to amuse : facetious
2 : differing from the ordinary in a suspicious, perplexing, quaint, or eccentric way : peculiar —often used as a sentence modifier
3 : involving trickery or deception

Voici les définitions de ''phony'' :
: not genuine or real: as
a (1) : intended to deceive or mislead (2) : intended to defraud : counterfeit
b : arousing suspicion : probably dishonest
c : having no basis in fact : fictitious
d : false, sham
e : making a false show: as (1) : hypocritical (2) : specious

Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok