Mercredi, 16 octobre 2013

RAËL S’INVITE DANS LE DÉBAT SUR LA CHARTE

par

Quand je vous dis que tout le monde est tombé dans la poutine de la Charte des valeurs québécoises, c’est vrai. Même les Raéliens sont de la partie, qui veulent protéger, eux, nos nounes et nos zizis.

 
Par voie de communiqué, le Mouvement raélien canadien exhorte Pauline Marois à moins s’attarder sur le port des symboles religieux, et de s’attaquer à un problème autrement plus grave à leurs yeux, la mutilation génitale des enfants au nom de préceptes religieux, tels l’excision et la circoncision. Même si une intervention de cette secte ou religion peut prêter à sourire, il n’en demeure pas moins qu’on soulève ici un aspect pervers des religions dont on ne parle jamais.

Avez-vous entendu parler ici de mouvement contre la circoncision des bébés? Et pourtant c’est une aberration des catholiques qui célébraient même le Saint prépuce. Je pense même qu’il devait exister quelque part un artefact momifié d’une partie de la quéquette de Jésus dans un quelconque temple sur la planète. Car le Saint Prophète, à titre de Juif, a vu son anatomie charcutée par le ciseau du rabbin. Ayoye! Voici ce que disent en substance les Raéliens.



À L’ADULTE DE DÉCIDER SI ON LA COUPE OU NON


« Tout comme l’excision, la circoncision est une mutilation génitale; il n’y a pas à débattre sur cette question », déclare Raël. « Le plus grave est que cette mutilation est imposée à des nourrissons qui n’ont pas la capacité de s’y opposer », ajoute Marc Rivard, évêque du Mouvement raëlien canadien. « D’ailleurs, aucune religion ne devrait être imposée aux enfants avant qu’ils n’aient l’âge de le décider consciemment et librement », poursuit Marc Rivard.

« Nous éviterions ainsi toute forme d’endoctrinement prématuré d’enfants qui ne peuvent juger du bien-fondé de certains préceptes religieux qui, rappelons-le, contiennent parfois des incitations à la haine et à la violence et proposent la pratique de rituels absurdes qui sont contraires aux droits et libertés fondamentaux et aux lois, en portant atteinte à l’intégrité physique et psychique des enfants, comme c’est le cas avec la circoncision », conclut-il.

LE CONSEIL DE L’EUROPE S’EST PRONONCÉ

Le mouvement raélien demande au gouvernement péquiste d’adopter une résolution à l’instar de celle adoptée par le Conseil de l’Europe, qui invite les états membres à prendre des mesures pour contrer les violations liées à l’intégrité physique des enfants. Mieux encore, on veut que le gouvernement provincial examine de près les passages de textes religieux qui incitent à la haine, à la violence, au sexisme et à l’homophobie. Autant jeter la Bible au feu, elle qui est l'un des plus vastes répertoires de violence en littérature. Il y a une condamnation aux quatre lignes.



On presse de la même façon le Collège des médecins du Québec d’interdire formellement toute forme de mutilation génitale. Moi, ce que je remarque de la démarche des Raéliens, c’est que s’ils se portent tant à la défense de nos organes génitaux menacés, c’est qu’eux savent bien s’amuser avec. Leur religion, on le sait, aime beaucoup la chose. C’est la seule du genre.

LES FEMMES PRÊTRES ET ÉVÊQUES DE LA...

RELIGION RAELIENNE RÉPONDENT AUX ''JANETTE''

Mise à jour le Vendredi 18 Octobre 10h05

En réponse aux ‘’Janette’’, les femmes Prêtres et Évêques Raëliennes, accompagnées de tous leurs homologues masculins, demandent à toutes les femmes québécoises qui se disent émancipées, non seulement de soutenir leurs sœurs musulmanes en se positionnant contre la charte des valeurs québécoises, mais aussi en exprimant leur soutien à notre proposition de la censure des textes religieux!

‘’Le débat sur le voile des femmes ne fait que voiler le fond du problème. La question que nous posons est la suivante: pourquoi certains hommes pensent-ils être supérieurs aux femmes? La réponse est simple : c’est parce que cela leur est enseigné depuis leur plus jeune âge, de génération en génération, dans les textes religieux de leurs ancêtres, dans leurs manuels scolaires et à la maison et qu’il est beaucoup plus confortable de perpétuer cette éducation que de la remettre en question ; surtout lorsqu’on est en position de pouvoir’’, explique Nicole Bertrand, évêque et porte-parole du Mouvement raëlien canadien.

A l'instar du mouvement d'épuration des manuels scolaires de tout texte et de toute image sexiste, le conseil des évêques raëliens du Canada, demandent que les écrits de toutes les religions soient soumis à un comité indépendant qui, sous l'égide de la Charte québécoise des Droits et Libertés de la personne sera chargé de censurer tous les passages qui encouragent non seulement le sexisme, mais aussi l'homophobie, la discrimination raciale et religieuse et toute forme de haine et d'exploitation des êtres humains et des enfants.

‘’Aucun texte religieux n'est "sacré" au point de continuer de promouvoir la violence conjugale, la mutilation des enfants par la circoncision et l'excision, l’homophobie, la haine raciale et religieuse’’, ajoute Nicole Bertrand. ‘’Seule la censure de tous les textes religieux, de toutes les religions du monde, peut nous donner espoir que les enfants des générations futures, qu’ils soient athées ou qu’ils croient en Bouddha, Jésus, Mahomet, Moise ou Raël, bâtiront ensemble un monde respectant la Charte Universelle des Droits et Libertés où la diversité deviendra un enrichissement mutuel’’, poursuit-elle.

Nicole Bertrand insiste et conclut sur un point crucial: ‘’Raël sera le premier à soumettre ses écrits à ce comité dès qu’il sera mis sur pied, et s'engage à retirer ou modifier tout passage, s'il en est, qui contreviendrait aux droits et libertés fondamentaux’’.

LES OPINIONS EXPRIMÉES SONT CELLES DE L’AUTEUR ET NE REFLÈTENT PAS NÉCESSAIREMENT CELLES DU PORTAIL DU GRAND MONTRÉAL LAMETROPOLE.COM

CES EMPLOYÉS QUI NE SE NOMMENT PAS
On l'a bien sûr oublié mais dans le calendrier liturgique catholique on célébrait la circoncision de Jésus le 1er janvier. Une autre aberration de notre Sainte Mère l'Église. Jusqu'à un certain point les raéliens ont raison.

Paul Deschamps - 16 octobre 2013
Je suis tout à fait contre toute forme de mutilations génitales féminine ou masculine mais je doute que ce soit par humanisme que Raël (Claude Vorilhon de son vrai nom) embrasse cette cause. C'est sans doute davantage pour se faire du capital de sympathie sur le dos des enfants et faire de la publicité pour sa secte.

Lorsque certains de ses adeptes tournaient autour des écoles pour promouvoir l'apostasie, ce n'était pas non plus par soucis de libérer spirituellement les chrétiens mais dans l'espoir de recruter de nouveau membres. Ce n'est pas une grosse évolution que d'apostasier d'une religion selon laquelle nous avons été créé par Dieu pour adhérer à une secte selon laquelle nous avons été créé par des extraterrestres et qui prône la hiérarchie des races et la géniocratie (droit de vote aux "génies" seulement)!

Dans "Le réel de Raël - Une secte à la dérive", par Michel Salamolard, (à partir de la page 55 surtout), on apprend que la littérature interne de la secte fait même la promotion de l'inceste et la pédophilie. Voici des extraits assez glauques:

"La sexualité doit être développée chez l'enfant dès son jeune âge"

"Les adultes, voire les parents, sont appelés à aider les enfants à avoir ce développement sexuel"

"Il est prouvé que les enfants ont besoins de ce contact physique, d'être touchés, de toucher leurs parents pour s'épanouir totalement".

"Et un enfant qui apprend tôt à jouir de son corps, de celui des autres, de ses sens, développe plus tôt son intelligence"

Est-ce le discours de quelqu'un qui a les droits des enfants à cœur? Plutôt un discours de pervers sexuel! Pour lire le livre "Le réel de Raël une secte à la dérive" en ligne:

http://books.google.ca/books?id=VhS2QtmFlScC&printsec=frontcover&dq=%22Le+r%C3%A9el+de+rael:+une+secte+%C3%A0+la+d%C3%A9rive%22+inceste+p%C3%A9dophilie+enfant+sexualit%C3%A9&hl=fr&sa=X&ei=-nVeUuqcHLPD4APQwYCwCQ&ved=0CDoQ6AEwAA#v=onepage&q=%22Le%20r%C3%A9el%20de%20rael%3A%20une%20secte%20%C3%A0%20la%20d%C3%A9rive%22%20inceste%20p%C3%A9dophilie%20enfant%20sexualit%C3%A9&f=false

http://www.sos-derive-sectaire.fr/FICHES/raelien.htm



Stéphanie - 16 octobre 2013
C'est une excellente idée Monsieur Rolland que finalement le Collège des médecins intervienne pour que cesse les circoncisions sur le territoire du Québec et toute mutilation apparente. Ce serait à l'adulte de faire ses choix.

Élodie Beauchemin - 16 octobre 2013
Monsieur Rolland
Moi je me souviens très bien de la circoncision de mon petit frère. On vous coupe à froid, même pas d'anesthésie. Si vous aviez entendu le bébé hurler. C'est une pratique inhumaine encore là issue non pas des musulmans, mais des juifs repris par les catholiques.

Michel Beaulac - 16 octobre 2013
Monsieur Rolland
Venant des raéliens ça m'étonne, mais il faut être honnête que leur proposition tombe sous le sens. C'est quoi ces histoires de mutilations d'organes génitaux. C'est la même chose pour l'excision qui pourrait être pratiqué ici sous prétexte que c'est dans leur religion. .

Daniel Vincellette - 16 octobre 2013
Monsieur Rolland
Très bonne réflexion encore une fois ce matin. Oui je partage le point de vue de Raël même si à mes yeux c'est un excentrique. Sur le fond il a totalement raison d'alerter l'opinion publique. Le gouvernement Marois focalise trop sur le port ostentatoire des signes religieux. .

Marc-André Roussel - 16 octobre 2013
J'ai lu pas mal sur l'excision, cette pratique barbare, particulièrement linfibulation pharaonique où on tranche non seulement le clitoris mais toutes les lèvres et on coud le passage qui ne laisse échapper que l'urine, donnant lieu à des infections. Et c'est le mari qui a le droit de déchirer sa femme en la prenant de force le soir des noces.

Geneviève Letendre - 16 octobre 2013
Vous savez cher blogueur qu'en France, mon pays d'origine, il y a des musulmanes qui ont demandé à des médecins d'exciser leur fille légalement afin qu'on respecte leur religion. Heureusement le corps médical s'y oppose. Mais ici il est vrai que le Collège des médecins devrait livrer son point de vue.

Francis Fernet - 16 octobre 2013
Monsieur Rolland
Ça fait drôle venant des raéliens. Mais ils lancent un débat qui mérite d'être analysé. Parce que les dérives des religions n'ont pas de limite. Elles s'approprient jusqu'aux corps des autres.

Aline St-Gervais - 16 octobre 2013
Cher Monsieur Rolland
Vous avez le don de nous faire réfléchir pas mal dans une seule semaine. Bref, c'est un thème qui mérite qu'on s'y arrête. Car personne ici n'a condamné la circoncision, aucunement le corp médical.

Jeannette Loubier - 16 octobre 2013
Monsieur Rolland
Les religions prennent une trop grande place dans la société et je souscris pleinement à la sortie de Janette Bertrand hier qui milite pour la Charte. Nous devon nous affirmer comme québécois.

Colette Bibeau - 16 octobre 2013
Monsieur Rolland
Je vous le dis, il faut que ces niaiseries religieuses prennent fin. La liberté des gens s'arrête ou commence l'autre.

Louiselle Francoeur - 16 octobre 2013
Monsieur Rolland
Je suis pour la laïcité du Québec à 100%. Aucun port ostentatoire, pas même de foulard pour les femmes. Rappelez-vous de l'époque où nos mères en portaient pour aller à l'Église. Quel non respect de la liberté individuelle.

Ronald Grondin - 16 octobre 2013
Le gouvernement du Québec devrait s'enligner sur le Conseil de l'Europe.

Jacques Moquin - 16 octobre 2013
En ce qui concerne l'intégrité du corps humain, seul l'individu peut décider de ce qu'il en fera, le conserver tel quel, changer de sexe et quoi encore. Ce n'est pas aux religions à venir mettre le nez dans ces affaires là.

Sylvain Meunier - 16 octobre 2013
Ce qui est bien avec les commentaires à vos chroniques, Monsieur Rolland, c'est que les gens s'identifient. Faut continuer ainsi: s'assumer.

André Joyal - 16 octobre 2013
circoncisions rituelles et droits de l'enfant:
http://www.enfant.org

maxime guérin - 16 octobre 2013
Monsieur Rolland
Vous touchez un sujet sans jeu de mots, sensible. C'est à l'humain seul de décider de ce qu'il fera de son body, point à la ligne. Les barbus de tous poils n'ont pas d'affaire dans le domaine.

Maxime Vendette - 16 octobre 2013
Je regarde avec effroi le visuel envoyé par un de vos lecteurs et ça donne des frissons dans le dos. C'est le meilleur plaidoyer qui soit contre les religions abusives.

André Lupien - 16 octobre 2013
Moi je ne comprends pas que les femmes se font complices d'un système semblable et qu'elles excisent elles-mêmes leurs filles. C'est le degré suprême de l'aliénation.

Anne Dexter - 16 octobre 2013
Cher Monsieur Rolland
J'ai eu la chance d'avoir de bons parents qui m,ont laissé dans mon intégralité. C'est moi qui ai décidé par après d'être circoncis pour plus d'hygiène.

Jonathan Saucier - 16 octobre 2013
Je ne suggérerai pas de ce circoncire soi-même, mais c'est à l'homme de voir à ces choses intimes.

Luc Brisebois - 16 octobre 2013
On n'y pensait pas avant, mais je crois que l'idée que le Collège des médecins sévissent doit faire son bout de chemin.

Fernand Boudreault - 16 octobre 2013
Cher Monsieur Rolland
Je n'en reviens pas de voir qu'en ce XXIème siècle qu'on martyrise des femmes pour le bonheur d'Allah. Faut-il être aliéné en diable.

Réal Frenette - 16 octobre 2013
Cher Monsieur Rolland
Vous me faites prendre conscience à quel point la circoncision est au même titre que l'excision, une mutilation, sans doute moins dramatique au sens où il n'y a pas de perte irréversible de plaisir, mais quand même, au corps tu ne toucheras point.

Jacques Desparrois - 16 octobre 2013
Je viens de visionner ce visuel où un extrémiste religieux piétine littéralement un enfant. Mais c'est horrible. Je viens d'être gagnée à la laïcité à jamais.

Renée Lampron - 16 octobre 2013
Monsieur Rolland
Les religions conditionnent trop de vie humaines. L'ONU devrait faire adopter une charte mondiale de la laïcité.

Nancy Dumais - 16 octobre 2013
Les religions ont tout mêlé, la Foi et la vie en société. Prenez les Témoins de Jéhovah qui interdisent les transfusions sanguines au mépris de la vie humaine, même de leurs propres enfants. Vive la laïcité.

Bertrand Chagnon - 16 octobre 2013
J'ai sursauté quand j'ai vu ce visuel d'un enfant piétiné à pieds joints par un intégriste. Quelle folie humaine au nom de Dieu qui est amour, dit-on...,

Johanne Trudelle - 16 octobre 2013
Monsieur Rolland
Vous faites très bien de souligner que la circoncision est une affaire de prise de décision adulte. On ne doit jamais au grand jamais charcuter un petit.

Diane Messier - 16 octobre 2013
Il faut mettre au pas ces religions qui empiètent sur la dignité humaine. Car ils sont sans limites et au nom de je ne sais quel dieu bafouent les droits élémentaires humains. Bientôt nous diront-ils à quelle heure pisser et c....

Maurice Bellavance - 16 octobre 2013
Soyons clair : l'excision n'a rien à voir avec l'Islam. C'est tribal.

Kattam - 17 octobre 2013
Mr Daniel Rolland Raël a parfaitement raison et c'est plutôt vous qui vous servez des raelien pour vous donner de l'importance

Boby Boy - 17 octobre 2013
M. Rolland, on voit que le sujet intéresse.... n'est-ce pas, c'est dans la nature humaine que de réagir fortement à toute mention reliée au sexe. Ceci étant dit, vous avez (encore) écrit... quelque chose qui n'est pas exact. Les Raéliens sont très loin d'être les seuls à encourager les attouchements et la pratique sexuelle de toutes les manières possibles. Des religions indoues, des micro-pratiques religieuses chinoises et japonaises et les pratiques tribales de bien des religions africaines et sud américaines sont tout autant non seulement favorables maisencore la pratique sexuelle y est encouragée. Regardez seulement le guide budhiste à cet effet. Et vous m'en donnerez des nouvelles!

Mais évidemment, là ou il y a du plaisir il y a toujours du chagrin et les hommes sont portés à vouloir saisir tout ce qui les entoure comme étant leur propriété. Une des manières les plus efficaces c'est d'empêcher les femmes de jouir. Et ce que vous avez montré sur la photo n'est rien. Les filles se font couper le clitoris par leur propre mère ou grand'mère, ce qui est déjà effroyable sur le plan moral et psychologique et ensuite se font coudre les lèvres au point ou les menstruations ne peuvent couler librement ouvrant la voie aux infections de toute sorte. Surtout que dans ces milieux, disons que l'hygiène basique n'existe pas. D'ailleurs pensez-y 2 minutes, comment pourriez-vous vous laver avec les lèvres cousues. Presqu'impossible ou en tout cas tellement douloureux que vous ne voudriez pas le faire?

Est-ce que ça ne vous rappelle pas les ceintures faites en métal lourd, affichant une serrure exigeant une aussi grande clé en métal que la serrure pour ouvrir la ceinture dite de chasteté que l'on mettait aux femmes mariées ou pas, en tout cas 'engagées' pour qu'elles ne frayent pas avec les hommes restés derrière pour protéger soit-disant la ville alors que les 'braves' étaient partis au combat?Je vous laisse imaginer le reste. Ces ceintures étaient employées au 14e et 15e siècle si je ne m'abuse. Que les érudits me corrigent. Je vous dis ça pour que vous vous arrêtiez sur le niveau de modernité de ces peuples qui coupent le clitoris des fillettes au couteau et ensuite cousent leur lèvres. Vous pensez qu'on serait à peu près en quelle année d'évolution vers la modernité d'après vous?

En conclusion, est-ce vous qui avez choisi la photo des 4 filles aux seins nus et ou sont les zizi des 2 seuls gars? peut-être n'en ont-ils pas? qui sait?

Dorina - 17 octobre 2013
Raël a parfaitement raison et il tient ce discours depuis 3 décennies. La solution permanente à l'aberration de certaines vieilles religions monothéistes passe par la censure des écrits religieux qui contreviennent aux droits humains. Comment peut-on tolérer que dans certains écrits enseignés aux enfants il s'y trouve des passages encourageant de batte les femmes pour les "éduquer", des appels écrits noir sur blanc de tuer les infidèles etc?

Il faut faire un grand ménage mais qui à part les raëliens aura le courage de passer à l'action? Interdire les signes religieux dans la fonction publique ne servira à rien d'autre que de bafouer les droits humains d'affirmer librement ses croyances. Le crucifix est sur tous les murs extérieurs de nos écoles primaires... Les québécois veulent des gens libres
dans un état neutre et laïc.. Pas le contraire!

Eric Grenier - 19 octobre 2013
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok