Vendredi, 19 mai 2017

ÇA VA MAL, MAIS…

Ce même gouvernement va passer une loi pour obliger les policiers à porter l’uniforme dont les pantalons de clowns ne font pas partie.

 
Il est vrai que lorsque nous regardons autour de nous, plusieurs choses ne nous conviennent pas ou ne vont réellement pas bien, mais nous avons le choix de les changer ou de les ignorer. Doit-on vraiment nous laisser affecter par les incartades de Donald Trump? Pas nécessairement. Cependant, ce jeune travailleur qui me parlait avec fierté de sa première maison acquise récemment avait raison lorsqu’il disait que ce désagréable personnage pourrait avoir une influence néfaste sur son avenir.

Pour ma part, ma décision est prise, je ne visiterai pas les grandes villes américaines pendant son séjour à la présidence. En effet, je considère qu’elles sont possiblement des cibles pour les terroristes qui voudraient attaquer le pays. De plus, elles sont les lieux les plus susceptibles d’être choisis pour des manifestations monstres démontrant le désaccord d’une portion importante de la population contre ce dirigeant farfelu. Je n’ai pas à vivre cela. Je ferai donc du tourisme ailleurs.

Justin Trudeau côtoie comme trésorier de son parti, un dirigeant de KPMG avec qui l’Agence du Revenu du Canada a un contentieux important dans le dossier des stratagèmes d’évasion fiscale mis sur pied par cette firme pour des clients importants dans l’île de Man. Ya-t-il un lien avec l’absolution accordée à KPMG dans ce dossier? Il faut investiguer.

Le gouvernement provincial reporte encore une fois un projet de loi pourtant promis à une acceptation rapide et facile, celui concernant la recherche des parents biologiques pour les enfants adoptés. Doit-on réagir devant la décision de Jean-Marc Fournier, leader du gouvernement en chambre qui le reporte aux calendes grecques? Il est vrai que cet exécuteur des basses œuvres de son parti ne voit pas de capital politique à adopter la loi maintenant. Il ne pourra pas faire valoir la mauvaise foi, selon lui, de l’opposition et comme vainqueur en fin de compte, il ne pourrait pas se péter les bretelles devant les gens concernés, d’être leur sauveur et leur héros puisque tous sont d’accord. Il fait donc croire à une opposition malveillante au projet de loi 113 pour justifier sa décision.

Le Ministère de l’Éducation procède à des ajustements à la hausse des résultats d’examens pour favoriser la réussite scolaire. Qui se préoccupe de l’arrivée un jour sur le marché du travail de ces diplômés par charité qui seront surpris et ne comprendront pas que le monde du travail n’accorde pas ce type de faveurs au moment de l’embauche, de l’évaluation du rendement et de l’attribution des promotions?



Pierre Beaudoin a conservé la présidence du conseil d’administration de Bombardier. La compagnie tente d’acheter la paix en lui enlevant le titre et le rôle exécutif. Est-ce que la compagnie ira mieux pour autant avec lui à la présidence de la plus haute instance de la compagnie, son conseil d’administration? J’en doute, mais notre gouvernement provincial ne semble pas préoccupé d’avoir investi un milliard de dollars américains dans la C Séries. Le gouvernement libéral considérait-il dès le départ ce montant comme une dépense ou un don?

Ce même gouvernement va passer une loi pour obliger les policiers à porter l’uniforme dont les pantalons de clowns ne font pas partie. Le même résultat aurait été obtenu dans la bonne humeur en réglant le contentieux de leur fonds de pension qui perdure depuis 2015. Les policiers grogneront dorénavant dans leur bel uniforme règlementaire.

Heureusement, le soleil arrive parmi nous. Espérant qu’il acceptera de demeurer avec nous pour un bon moment.
ok