Vendredi, 8 septembre 2017

DE TOUTES LES COULEURS

 
Le ciel est gris. J’ai pourtant en mémoire ce beau ciel bleu parsemé de beaux petits nuages blancs, ronds, étirés comme des boules d’ouate. On aurait dit que le ministère du Tourisme avait voulu créer des paysages féériques propices à la prise de photos.
Pourquoi les gens rénovent-ils leurs maisons pour ensuite peindre l’extérieur d’un vert bizarre ou d’un beige tirant sur le jaune rappelant la couleur du jus dans les couches des bébés?
Pourquoi les constructeurs automobiles offrent-ils des autos neuves d’un brun qui ne rappelle aucunement le chocolat au lait ou noir, mais possiblement le chocolat déjà digéré?
Et que dire du Nouveau Parti démocratique qui ne semble pas se diriger vers une vague orange? On dirait qu’il est devenu un jus sans pulpe dont personne ne veut. On est loin de la sympathique citrouille égayant l’Halloween.
Le Parti Québécois aussi perd de sa couleur. Son bleu marin perd du lustre. On dirait qu’il nous fait voir la noirceur à laquelle semblent promis ses candidats. De nombreux ex-partisans semblent broyer du noir ces temps-ci. Dans quoi sont-ils en-Lisée?
Le maire Labeaume pourtant habitué aux meutes de journalistes n’est pas certain de vouloir d’une Meute préconisant des idées de droite dans sa ville. D’autres avant eux ont préconisé la suprématie de la race blanche malgré la grande valeur démontrée par Nelson Mandela, Mahatma Gandhi, le Dalaï-lamaet près d’eux, Max Gros-Louis. Existe-t-il vraiment une preuve de suprématie d’une race?
Malgré ses pommettes rouges et son toupet jaune, Donald Trump en voit de toutes les couleurs avec son adversaire Kim Jong-un qui utilise son armement comme des jouets.
Pendant ce temps-là, les Américains veulent des solutions et des encouragements face aux ouragans qui les menacent, les ventilent et arrosent en laissant leurs cartes de visite. Depuis que l’ouragan H s’est N Harvey chez eux, les sudistes reçoivent leur Président en souhaitant qu’il ait réponse à tout. Cependant, mère nature démontre qu’elle est la plus forte et qu’il n’a donc pas toute la puissance nécessaire pour enrayer le mal.
Les compagnies pétrolières utilisent les dommages causés par les ouragans comme prétextes pour augmenter et maintenir le prix de l’or noir à un niveau élevé. Les consommateurs en ont Ultra-marre. Le conducteur considère qu’il Paie-tro pour le jus de fossiles, mais les gens qui fixent le prix à la pompe se demandent : 1.40 $ le litre, Es-haut?
Les Haïtiens du Nord voyant leur île paradisiaque encore une fois touchée par les tempêtes pourraient donc avoir une raison de plus pour ne pas vouloir retourner dans leur pays d’origine.
Chez nous, certains arbres commencent déjà à changer de couleurs. Bientôt, les feuilles passeront au jaune et au rouge flamboyant. Nous en sommes venus à aimer ces paysages, mais ils nous rappellent que nous allons porter bientôt des vêtements de couleurs un peu moins criardes et enjouées.
Pendant ce temps, notre gouvernement provincial se prépare à adopter une loi empêchant les policiers de porter les pantalons multicolores, même en période de différends entre leurs employeurs et syndicats. Qui va dorénavant encourager les fabricants de ces vêtements et les aider à écouler leurs inventaires?
Évitez un œil au beurre noir qui passera du rouge, au bleu, au mauve, au brun, au jaune avant de disparaître complètement. Voyez la vie en rose.
À votre meilleur M.Couture. Vous m'en voyez voir de toute les couleurs

culnitrof - 8 septembre 2017
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok