Lundi, 11 mai 2015

VIVE LE QUÉBEC…

Le général de Gaulle au balcon de l’hôtel de ville de Montréal, 24 juillet 1967.

Qui ne se souvient pas ou n’a pas entendu parler de cette fameuse phrase lancée énergiquement du balcon de l'hôtel de ville de Montréal en 1967?

 

Comme c'était beau ! Émouvant aussi ! Ce que les prudes « Canadiens » se sont affolés ! Cette simple phrase a déclenché toute une crise… En plein Expo 67, cette déclaration a ouvert les yeux au monde entier, ainsi qu'à une bonne majorité de Québécois – fini les Canadiens français!


Mais où en sommes-nous maintenant ? Après de multiples péripéties, de Jean Lesage – en passant par René Lévesque à PKP – à Philippe Couillard, le Québec aurait dû prendre de l'expansion, améliorer son sort, même en continuant à faire partie du Canada. Après tous les  gouvernements qui se sont succédés au fil de ces 48 années tout en appauvrissant la qualité de vie des citoyens et en détériorant les infrastructures, nous voici un peuple minoritaire qui doit vivre avec des décisions de deux paliers de gouvernement.



Vous venez, comme tout bon citoyen, de produire vos déclarations d'impôts. Ai-je besoin d'en rajouter ? C'est tout de même incroyable d'être taxés à ce point. Et ce qui est le plus aberrant, ce sont les taxes du Québec qui sont – et de loin – les plus  exorbitantes ! Grosso modo, le Québécois moyen verse de trois à quatre fois plus de beaux dollars canadiens au provincial qu'au fédéral. La taxe de vente par exemple : celle du Québec est à peu de chose près le double de l'autre en plus d'être chargée en incluant cette dernière. Tout de même absurde ! On paye de la taxe sur la taxe… Et je ne vous dirai pas qui sont les principaux créanciers des faillis québécois !

Ajoutons à cela la «taxe santé» qui fait mal ! Si vous n'êtes pas malade, voilà un remède qui risque de vous étouffer ! J'ai bien dit «remède», car ce sont des sous qui viennent compenser pour les frais du régime de santé.



«Y'a-tu un pilote dans l'avion ?», dans les multiples avions aux différentes couleurs qui ont survolé le Québec au fil de ces années. «Nos» dirigeants, que nous élisons de temps en temps en espérant trouver mieux, défont ce que les autres ont fait en nous imposant des solutions à grands coups de lois imposées par baillons ! Et fermez vot'gueule ! C'est comme ça que nous nous sentons : votez pour moi, et donnez-moi vos pécules pour que je puisse les dépenser n'importe comment, avec n'importe qui, n’importe quand. Et ne venez pas manifester contre cette décision, car on vous défigure en vous disant que vous avez couru après ! Il fallait mieux rester assis sur le divan bien sagement en attendant la prochaine loi.

Vive le Québec (libre ou pas), mais très certainement de plus en plus pauvre. Serait-ce mieux si un des deux référendums avait passé ? On peut débattre longtemps là-dessus, pourtant une chose est certaine, peu importe le gouvernement au pouvoir, il nous encourage à nous mettre sur l’aide sociale ou à travailler au noir.



LES OPINIONS EXPRIMÉES SONT CELLES DE L’AUTEUR ET NE REFLÈTENT PAS NÉCESSAIREMENT CELLES DU PORTAIL DU GRAND MONTRÉAL LAMETROPOLE.COM

MARTHE SAINT-LAURENT

EXHIBITIONNISME ET VOYEURISME
Sex Toy Pria - 10 octobre 2017
I really loved reading your blog.Thanks for taking the time to discuss this. Voyance amour par téléphone

Celina - 26 octobre 2017
I think that thanks for the valuabe information and insights you have so provided here.
Thanks for sharing us. bowie knife for sale

eric - 4 décembre 2017
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok