Mercredi, 17 novembre 2010

GIROUARD, MARRAINE DU PARTI LIBÉRAL

Michel Girouard ici en compagnie de Pablo, son chien, et de Mado Lamothe

Mes amours! Venez à mon secours. Je suis affolé. Les médias me traquent comme une pipole et s’emparent de la moindre de me déclarations. J’exagère? Allez sur Google et cliquez « Michel Girouard marraine du parti libéral ».

 

C’est effrayant, la planète entière, à cause de YouTube, a appris que j’étais maintenant la marraine du parti libéral. Vous vous demandez comment tout ça a éclaté? Tout simplement que dimanche soir dernier, au Château Royal à Laval, je coprésentais, en compagnie du député libéral de Laval, Alain Paquet, le Gala du Cercle des artistes peintres et sculpteurs du Québec. C’est l’humoriste Christopher Hall qui animait la soirée. Quand est venu mon tour de monter sur le podium avec à mes côtés M. le député, j’ai dit en boutade que j’étais très fier d’être la marraine du parti libéral, avec un gros clin d’œil en direction de M. Paquet.

Y’a quelqu’un qui a croqué ma déclaration et s’est empressé de l’envoyer aux médias. J’ai failli m’étouffer avec mon jus d’orange en voyant le clip maintenant devenu planétaire. Vous pensez que je vais désormais faire attention lors de mes prochaines sorties publiques? C’est mal connaître la Queen chroniqueuse; ça va être pire encore. Faut bien agiter le bocal de temps en temps. En passant, et sur un mode sérieux cette fois, je veux dire combien j’étais heureux d’être de cette soirée de soutien à nos artistes en art visuel. Ces artistes au talent fou, et qui sont totalement ignoré des médias. C’est vrai, bon sang.

Dites-moi, quand est-ce que vous avez vu au Téléjournal un reportage sur un peintre émergent? Jamais! À moins de vous appeler Riopelle, vous aurez zéro seconde de temps d’antenne. C’est absolument choquant. Faut que je me calme, sinon je vais traumatiser mon petit Pablo, mon pitou adoré. Il a horreur quand je traumatise. Quand il a vu mon clip sur YouTube, il a jappé. Qu’est-ce que ça veut pouvoir dire? De la jalousie?! Ou la peur que ma célébrité mondiale m’éloigne de lui?!?

POURQUOI DIABLE LA BAGUE DE LADY DI

Je ne me suis pas trompé, l’autre jour, quand je vous ai dit que la visite des futurs beaux-parents du prince William au Manoir écossais de Birkhall annonçait quelque chose de sérieux. C’est chose faite. Vous le savez maintenant, la roturière Kate Middleton deviendra, au printemps ou à l’été prochain, l’épouse du futur roi d’Angleterre. Et pour donner du poids à cette nouvelle, les tourtereaux sont apparus ensemble assis côte à côte dans un salon cossu de Buckingham Palace. Ils ont accordé une entrevue à la télévision anglaise. Trente ans après que le prince Charles eu fait la même chose avec Lady Di.

Et parlant d’elle, une chose m’a rendu mal à l’aise. En regardant de près Miss Middleton, j’ai vu qu’elle arborait au doigt la bague de fiançailles de Lady Di. Effectivement, c’était bien ce fameux saphir serti de diamants, si célèbre. Mais voulez-vous me dire, pour l’amour du Bon Dieu, pourquoi William a offert ce bijou aux connotations si tragiques? C’était si identifié à la défunte princesse. À mes yeux, c’est un impair de taille. Il n’aurait jamais dû faire ça. À part ça, j’ai hâte de voir comment les parents de Kate vont se débrouiller quand ils seront présentés pour la première fois à la Reine.

Le père de l’épousée a fait fortune dans les ballounes de fêtes, les serpentins et les chapeaux pointus… Pensez donc que c’est la première fois qu’une roturière deviendra princesse consort du roi. Quelqu’un a écrit maladroitement que Lady Di était roturière. Bien non, ignorant, elle avait du sang bleu, puisque c’était la fille du comte Spencer. William fait donc un mariage d’amour, une tendance qu’on a vue dans les autres monarchies. Avec des risques de divorce aussi. Parce que dans la haute, on vous enseignait de fermer les yeux quand votre mari s’envoyait en l’air ailleurs. Il fallait garder son rang. Aujourd’hui, ce sont des mariages non pas de raison, mais d’amour.

Sortez votre galon à mesurer. Combien de temps dure l’amour? Quand il n’y aura plus d’amour entre William et Kate, j’suis pas sûr que la princesse Kate va avoir envie, pendant les trente prochaines années, de recevoir des bouquets de fleurs remis par des petites filles qui vont faire la révérence ou bien de couper des rubans pour l’inauguration d’un foyer de gens âgés dans le Sussex. Elle n’a pas été préparée pour ça, comme ça l’était jadis dans l’éducation royale. Il y a un donc un facteur risque à considérer. Souhaitons-leur pour l’instant tout l’amour du monde.

BRAD PITT S’INTÉRESSE AUX MINEURS CHILIENS

Plus il avance en âge et en sagesse et plus Brad Pitt s’humanise. Il était déjà gentil, mais là on sent chez lui un degré plus grand d’empathie. Sa maison de production « Plan B Entertainment » est en pourparlers avec l’avocat des 33 mineurs chiliens rescapés de leur enfer de 69 jours dans plus 622 mètres de profondeur. Il veut faire un film tiré de leur aventure hors de l’ordinaire. Il y a eu deux rencontres déjà. Et le beau Ti-Pitt a mis sur la table des millions pour arracher les droits.

Notez qu’en ce moment, un réalisateur chilien, Rodrigo Ortuzar, tourne aussi un film sur cette épopée minière. Pour revenir à Brad Pitt, il se serait même engagé à ce que certains des mineurs participent au film d’Edison Pena, que vous avez certainement vu l’autre soir chez David Letterman. On ne dira plus les pauvres mineurs, car ils reçoivent chaque jour une dizaine d’offres très lucratives. Disons que je ne m’inquiète pas pour leur avenir. Excusez-le jeu de mots facile, mais ils ne seront plus dans le trou…

LYNDA LEMAY VERSE DES LARMES

Je vous rassure, mes trésors adorés; notre compositrice, qui peut écrire sur le coin d’une table une chanson sur le thème des céréales Kellogg et ce, en quinze minutes chrono, pleure oui, mais de joie. Elle est tellement heureuse de ce qui arrive à Maxime Landry. Je l’ai croisée à Radio-Canada et elle m’a raconté qu’elle a été si agréablement surprise de la réaction à sa chanson « Cache-cache », qu’elle se promet dans écrire une autre pour notre talentueux Maxime. Une générosité rare dans notre milieu du showbizzzzz.

Là-dessus. je me verse un Pink Martini en vous disant que si je suis la marraine du parti libéral; sachez que j’aime les enveloppes roses.

Là, j’emmène Pablo chez le psy. C’est vraiment pas normal qu’il jappe en me voyant sur YouTube. Tiens; je vais mettre une goutte de Martini dans son eau, ça va le calmer.

Bye et à mercredi prochain !

CERCLE DES ARTISTES PEINTRES

 

POUR EN SAVOIR PLUS : MICHEL GIROUARD.CA

RYTHME 105,7


Michel Girouard Marraine du parti Libéral
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok