Lundi, 9 mai 2016

C'EST UN DÉPART À L'HIPPODROME... 3R

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'Hippodrome 3R n'a pas raté son coup pour son ouverture, dimanche dernier. Le beau temps aidant, les Trifluviens sont venus en grand nombre pour assister à ce premier programme de courses de chevaux en 2016.

 

La secrétaire de courses, Johanne Létourneau, ayant fait des miracles, il y avait assez de chevaux (merci a la piste Rideau Carleton) pour présenter 11 courses. À propos, c'est le trotteur du propriétaire-entraineur-conducteur Jean-François Maguire, William Star, qui a eu l'honneur de remporter la première épreuve en un temps de 2:02.1. Il a devancé le favori Next To Go (Denis Saint-Pierre) et le cheval de Sylvain Lacaille, Jewels In The Sand.

Dès la fermeture de la barrière, Maguire a projeté son cheval en avant et celui-ci a su résister à la poussée de Next To Go jusqu'à la fin. Pour William Star, qui a pris huit départs à la piste Rideau Carleton cette année, il s'agissait de sa deuxieme victoire, permettant à son propriétaire Jean-Francois Maguire de toucher la somme de 1 800$.

Si les gradins étaient bien remplis, le restaurant l'était aussi. Le directeur général Vincent Trudel était particulièrement en verve. «Nous sommes fiers de nos réalisations depuis quatre ans à l'Hippodrome 3R, a-t-il dit en entrevue. Quand je regarde la foule d'aujourd'hui, on voit que nos efforts sont récompensés. C'est merveilleux. Si on peut augmenter la somme des paris au mutuel, nous pourrons du même coup augmenter les bourses lors des programmes de courses».

Trudel se réjouit également de l'addition de son nouveau directeur du marketing, André Provencher. «Nous l'avons embauché il y a quelques semaines seulement, mais déjà, on peut constater une différence dans la publicité qui se fait aux alentours de l'Hippodrome 3R, a ajouté Trudel. Et ce n'est pas fini. Présentement, les courses de chevaux donnent du travail à 500 personnes au Québec. Si notre plan peut être finalement accepté par le gouvernement, le nombre d'emplois va assurément tripler, sinon quadrupler».

Le nouveau président du club jockey du Québec, Guy Lévesque, était présent lui aussi à l'ouverture de l'Hippodrome 3R dimanchedernier. Questionné sur le sujet, il abonde dans le meme sens que Vincent Trudel.

«Des milliers de Québécois ont déjà gagné leur vie grâce aux courses de chevaux, a mentionné Lévesque. Nous sommes conscients qu'on ne peut plus retourner en arrière. Par contre, si nous pouvons réussir à sensibiliser le gouvernement de l'importance des courses attelées au Québec, celui-ci fera en sorte de nous remettre l'argent que nous devons payer en taxes (3,2 M$) pour les 2,5 M$ que nous donnons en bourses. Ainsi, nous serions capables d'augmenter les bourses et du même coup créer de nouveaux emplois».

ICI ET LÀ

  • Après le programme, Guy Lafontaine était fier d'annoncer à la foule qu'il s'était parié un montant de 119 149$ dimanche après-midi à l'Hippodrome 3R, ce qui a réjoui au plus haut point le directeur général Vincent Trudel, qui n'a pas caché sa satisfaction...
  • Anciennement du Journal de Montréal, Guy Desautels a assisté au programme en compagnie de sa femme Raymonde. «J'ai une ambleuse de trois ans (Altoona Hanover) avec Daniel Martin et Michel Brais, a-t-il souligné. Elle est présentement à l'entrainement et devrait courir à l'Hippodrome 3R au cours de l'été»...
  • Michel Allard, le père de l'entraineur René Allard et du conducteur Simon Allard, a vu son cheval Royal Becquet terminer deuxième, derrière le favori, Astreos Boy, dans la dixième course. Âgé de 13 ans, Becquet prendra sa retraite à la fin de la saison. En carriere, le rejeton de Yankee Cam a amassé plus d'un demi-million de dollars en bourses...
  • L'annonceur maison, Guy Lafontaine, est de retour derrière le micro. Durant le programme, il a annoncé le décès de l'ancien propriétaire de chevaux et du Salon de paris de Sorel, Claude Guèvremont. Nous profitons de l'occasion pour offrir nos condoléances à la famille...
  • Le propriétaire Michel Lefebvre, de Longueuil, a été vu en compagnie de Michel Allard. Lefebvre a un ambleur, Beach Terreur, qui se remet d'une blessure à un tendon du boulet. «Il est maintenant prêt à se qualifier, a souligné Lefebvre. Vous allez le voir compétitionner bientôt à l'Hippodrome 3R». En 30 départs, Beach Terreur a remporté cinq victoires, pour des gains de 60 000$...
  • L'ancien propriétaire Réal Turenne, de Repentigny, était présent lui aussi à l'Hippodrome 3R. Il y a un mois, il a eu la douleur de perdre sa femme, Ièene. Dimanche, il est venu encourager sa petite fille, Jessica Turenne, qui suit les traces de son défunt père, Serge, comme entraineuse et conductrice...
  • L'ancien journaliste sportif du Journal de Montréal et maintenant président du Grand Prix de Trois-Rivières, Dominic Fugère, a été surpris en grande discussion avec son père Denis et le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque...
  • Gaétan Lamy a commencé l'année en force en gagnant la quatrième course avec le négligé trotteur, SOS Harddrive (il a payé 60$ en pari gagnant)...
  • Le jeune conducteur Louis-Philippe Roy a brisé la glace en remportant la dixième course sur le sulky de l'ambleur Astreos Boy. En trois départs, le cheval de l'année à l'Hippodrome 3R l'an dernier a remporté deux victoires et terminé une fois troisième...
  • Guy Lévesque est le fils de l'éleveur bien connu Pierre Lévesque. Il a pris la place de l'ancien président démissionnaire du club jockey du Québec, Tony Infillise...
Texte: Gilles Vachet


Les familles Harrisson et Toupin était présentes lors de l'ouverture de la 4e saison des courses de chevaux à Trois-Rivières. On remarque, de gauche à droite, Norm Harrisson, la jolie Johanne Toupin, le chanteur J.C. Harrisson, Réjeanne et André Toupin.


Pas moins de 3 000 amateurs de courses de chevaux étaient présents à l'ouverture de la saison, bravo!


Voici un groupe qui adore miser un p'tit 2 sur les courses de chevaux de 3 R. Dans l'ordre, Jacques Labelle et sa jolie Mireille Léonard, et debout Denis Normandin et son amie, Micheline Pageau. On m'a dit qu'il ont empoché quelques dollars.


L'ancien chroniqueur des courses de chevaux, pendant de nombreuses années au Journal de Montréal, Gilles Vachet, semble donner un bon tuyau à Denis, le père de Dominique Fugère, directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières.


Le conducteur Pierre-Luc Roy a bien fait lors de l'ouverture des courses de 3R.


Le chanteur country J.C. Harrisson et sa belle Johanne Toupin sont de grands amateurs de course de chevaux.


Le nouveau directeur de marketing, André Provencher, était plus que satisfait de cette première journée. Il est ici accompagné du directeur général des courses de Trois-Rivières, Vincent Trudel.


Était présent le président du Club Jockey du Québec, Claude Lévesque.


Michel Lefèbvre et le propriétaire de TEAM ALLARD Claude Allard de St-Esprit, 2 fans finis de course de chevaux.


Guy Désautels, cet ancien représentant des ventes du Journal de Montréal, est copropriétaire de chevaux de course avec Claude Hamel, de Coaticook.


La jolie Anne-Marie Veilleux fait un excellent travail pour présenter à chaque épreuve le cheval gagnant, dans le cercle du vainqueur.


Le directeur des opérations de l'hippodrome de Trois-Rivières, François Carignan, abordait un optimisme sans borne pour la saison 2016, qui comprendra pas moins de 40 programmes de course.


MA PHOTO DE LA SEMAINE: RETOUR AU PRINTEMPS!



DE L’ACTION AU SALON DE QUILLES CHAMPION!
ok