Vendredi, 11 janvier 2013

TOC ?!!

Chinook est revenu à la maison dimanche dernier et il va bien. Il était heureux d’aller se coller à sa nouvelle meilleure amie Léa.

 

 

Je savais qu’il était la meilleure aide que je pouvais avoir pour Léa, car il est à l’image de «César Milan», l’homme qui parle aux chiens et surtout, il a été le maître de deux bouviers australiens. Cette race qui vient du dingo, le chien sauvage d’Australie, est très intelligente.

Ce sont des bêtes infatigables qui ont besoin de beaucoup d’exercice et de travailler. Léa est increvable avec une balle. Nous la lui lançons et elle la rapporte sans fin. Tellement que l’été dernier, elle fut le thème d’un party chez son oncle Steve. Le party où on lance la balle à Léajusqu’à ce qu’elle s’épuise, avait-il dit!

Léa et oncle Steve

J’ai reçu une grande leçon d’humilité lorsqu’Alain est venu donner sa première leçon… Léa n’était pas heureuse de voir cet homme lui tenir tête.

- Comment se fait-il que le grand ne veuille pas jouer simplement à la balle comme les autres? Sait-elle sûrement questionnée.

Elle était fâchée et ne cessait de japper. J’avais honte de son comportement! Alain m’a confirmé que Léa souffrait d’angoisse. À croire que j’étais une maitresse cool et aimante, Alain m’a présenté ma « coloc ». Il fallait que je redéfinisse les rangs dans la maison et qu’elle soit une chienne. Je l’avais trop humanisée…

Nous avons fait un grand travail avec Léa pour lui redonner son rôle de chien. L’arrivée de Chinook a été salutaire, car maintenant ils sont deux au même niveau. Léa a encore du chemin à faire pour être meilleure. Elle croit être le bras droit de M. Harper et ne veut pas voir d’animaux à l’extérieur, sur ses terres. En attendant sa prochaine formation sur l'extérieur, je vous souhaite une magnifique semaine!

Source : LaMetropole.com

CHINOOK

VALÉRIE VANDAL

i gained my knowledge by reading this blog

science based six pack




ss - 27 octobre 2017
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok